Humeurs | Le cas des éditions limitées & co.

Un billet court, sans intérêt pour changer la face du monde, mais contenant mon avis limité sur les éditions limitées. Moi la première, une palette, un vernis en édition limitée me met parfois dans tous mes états. Pourtant, sans être au point de l’acheter, je surveille constamment si l’objet est disponible, en rupture de stock, ou même en promotion. Mais ce qui me met en rogne, c’est tout ce buz autour des éditions limitées qui finalement des mois plus tard sont toujours là.
Prenons le cas très facile des Books Of Shadows ou de la palette Naked d’Urban Decay. Même si cette dernière n’est pas une édition limitée, c’était tout comme au niveau de la frénésie qu’elle a suscitée.
A sa sortie, évidemment, on ne parlait que d’elle et la rupture de stock fut inévitable sur Sephora.fr et dans les boutiques. Deuil sur la blogosphère, on voit même fleurir des édits annonçant que, vite vite vite, la palette est à nouveau en stock sur le site. Et pourtant; aujourd’hui, et ce depuis plusieurs semaines maintenant, la palette Naked trône sur le site Sephora, bien plus que disponible, et a même été mise en une du site d’une façon bien insolente, comme pour dire « Hahaha, je vous ai bien eue, je suis toujours là !« 
Je ne vous parlerai même pas de mon Sephora où, des mois après leur sortie, j’ai pu voir une dizaine de Book Of Shadows vol.3 soldées à… 50% !
Même chose pour Asos.fr, ceux qui me suivent un tout petit peu le savent, j’ai fait plusieurs commandes ces dernières semaines, notamment des vernis Paul & Joe, et même Illamasqua. Je voulais le Venus de P&J, mais il a fini par être indisponible. Et aujourd’hui, alors qu’Asos nous e-mail tous les jours pour dire que tout doit disparaître, que même 10% de plus sont offerts sur les soldes, le revoilà en stock. Même chose pour le orange fluo Gamma de Illamasqua. Indisponible depuis plusieurs jours, il a été remis en vente ce matin.
Ce ne sont que deux exemples parmi bien d’autres, mais j’avoue que j’ai retenu la leçon concernant ces éditions limitées qui ne le sont finalement pas tant que ça. 
Alors : foutage de gueule, problème majeur de gestion et de calcul des stocks, ou raison parfaitement obscure qui restera inconnue ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

9 réflexions sur “Humeurs | Le cas des éditions limitées & co.

  1. euh la palette Naked d'UD n'a jamais été une édition limitée… tout le monde s'est jeté dessus à sa sortie de manière assez incompréhensible vu qu'elle n'allait pas s'arrêter ! et en plus UD a eu un souci de fabrication au niveau des crayons donc la production a été momentanément stoppée, ce qui a encore plus contribué à la rupture de stock.

  2. Oh en effet ! Merci de ton avis Virginie, je corrige immédiatement mon billet, sachant que même sans être en édition limitée, c'est donc encore plus incroyable qu'elle ai suscitée une telle… frénésie ^^

  3. je t'en prie !! j'ai beaucoup aimé ton article car
    tes réflexions sont justes ! notamment pour la UD NYC : je ne l'ai pas achetée mais je pense que je l'aurai eu très mauvaise de la voir réapparaître quelques temps plus tard et à -50% qui plus est !
    dans le même genre, il y a les produits issus de collection éphémère qui sont tellement en édition limitée que les magasins ne reçoivent que 2 ou 3 exemplaires ! ça fait très très juste pour contenter tout le monde…

  4. ah bah tu vois, je ne savais même pas pour l'histoire des vernis Chanel ! bon si y en a qui te plaisent, je ne bosse pas loin de la rue Cambon lol bon à savoir !! 😉
    mais c'est vrai que je me rends compte qu'il y a vraiment des disparités entre Paris et la province. genre dans la plupart des H&M de province, il n'y a pas du tout de cosmétiques alors qu'ici à Paris, on en a pléthore. c'est débile de léser une partie de la population, ça donne envie aux gens de boycotter la marque !

  5. Hahaha oui c'est bon à savoir merci beaucoup !

    Aaah ces fameuses cosmétiques H&M, je ne les ai jamais vu c'est bien simple, pourtant un H&M a ouvert là où j'habite et rien, ni dans celui de Montpellier… enfin, c'est bien simple on a jamais rien en province, encore moins les collections spéciales ^^ Je me dis que ca me fait économiser…. c'est mon côté positive !

  6. c'est bien de voir les choses du côte positif !! j'ai parfois l'impression que les magasins s'imaginent qu'il n'y a qu'à Paris que se trouvent les consommateurs…

  7. Je suis bien d'accord avec ce que vous dites(en commentaires et article ;)), mais c'est vrai que l'on a souvent l'envie de se jeter sur les éditions limitées…

    Enfin pour ma part, ça me tente d'autant plus. Il va falloir apprendre à se raisonner et garder en tête que des stocks peuvent ré-apparaître 😀

  8. Ca dépend des marques.
    Mac ou Chanel par exemple, pour le coup, leurs produits « édition limitée » le sont vraiment.
    Trouver un kit pinceaux Mac (neuf bien sûr, parce que sur ebay, y'en a sans doute en occas) sorti la saison précédente, c'est carrément impossible.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s