Voyages | Il y a un an, Barcelone…

C’était il y un an, à quelques jours près. Mon homme et moi décidions alors de partir pour la première fois à la découverte du pays voisin, l’Espagne, et plus particulièrement de la cosmopolite Barcelone.

Avec seulement quelques jours devant nous, il a fallu esquisser un itinéraire nous permettant de voir un maximum de tout ce que Barcelone a à offrir. En voici un petit aperçu et une sélection de photographies parmi les 600 et quelques que j’ai pris lors de ce Barcelo-trip…

L’homme volant est celui qui a le plus de succès sur Las Ramblas, il rend évidemment jaloux ses voisins…

Notre auberge de jeunesse étant située sur Las Ramblas (une auberge dont je pourrais vous parler trèèèèèèès longuement…), la longuissime avenue principale de la ville, nous avions tout le loisir de la traverser chaque jour en long et en large, en croisant au passage tous les vendeurs d’animaux, de souvenirs, de tableaux et des « artistes » aux déguisements plus déments les uns des autres.

L’homme sans tête reste fixe des heures durant… et sa pause déjeuner, il la prend par où ?

L’homme démon n’apprécie pas les photos… quand elles ne sont pas payées.

Sur Las Ramblas, on s’arrête évidemment au très grand marché de La Boqueria. Vous savez pourquoi je n’y ai pris en photo que ces immenses oeufs d’autruche ? Parce-que la seconde après cette photo, un type tentait de me voler mon portefeuille

Des oeufs d’autruche au marché de la Boqueria

Barcelone, ou comment adopter un mode de vie différent, dont je garde un souvenir précieux. Un réveil aux aurores pour apprécier la douceur des températures, des longues, très très très longues marches, toute la journée ou presque, à travers les rues touristiques et cachées, une sieste en fin d’après-midi pour ressortir en début de soirée apprécier les longues nuits espagnoles. Et voir les gens sortir des boutiques les bras chargés de sacs Zara à 9 heures du soir, ça n’a simplement pas de prix.

Au bout de Las Ramblas, le port Vell avec sa haute statue de Christophe Collomb à droite et les Douanes Royales à gauche.

Le Port Vell

Au bout du port, après un ponton, règne un immense centre commercial, le Maremagnum, où il fait bon de flâner dans les nombreuses boutiques et sur les terrasses des cafés.

El Maremagnum

Et de l’autre côté du port, la vie industrielle gâche certes un peu le paysage… La fameuse tour W nous a fait rire, rappelant celle de Largo Winch.

Mais ce que j’avais hâte de découvrir, c’était surtout tous les monuments battis par l’architecte Gaudi. Sa maison, la Casa Battlo, est chaque jour visitée par des centaines et des centaines de touristes.

Casa Battlo ou maison Gaudi

Une architecture unique, que l’on aime ou pas mais dont l’on ne peut nier l’originalité…

Les balcons ressemblent, vus d’en bas, à des têtes de monstres. Les détails en mosaïques sur la façade de la maison ne cessaient de m’étonner.

Là encore, sur ces fenêtres bleues turquoise, ce sont les détails qui fascinent…

Les fameux Musées Gaudi, en contrebas du Parc Guell, que l’architecte a également conçu.

Après avoir remonté par le Parc, ses allées et sa grande place, ces marches interminables se sont avérées bien pratiques pour redescendre.

Au sommet du parc, la vue sur la ville est simplement imprenable. Je regarde en direction du monument qui surplombe ce paysage, une cathédrale immense, vers laquelle nous allons marcher des kilomètres et des kilomètres… La Sagrada Familia.

L’immense Sagrada Familia, défigurée par les grues et les échafaudages puisque Gaudi est mort avant de terminer son oeuvre. L’architecture Gothique presque revisitée est encore bien particulière, mais les détails qui ornent chaque centimètre de cette cathédrale sont incroyablement riches.

Mais les oeuvres de Gaudi sont nombreuses à Barcelone, et l’une d’elles figure d’ailleurs sur le patrimoine mondial de l’Unesco, il s’agit de la Pedrera, ou Casa Milà.

Je vous l’ai dit, j’ai pris quelques 600 photographies lors de cette petite semaine, je ne peux donc tout vous montrer mais voici une dernière sélection de monuments Barcelonais…

L’Arc de triomphe en briques rouges, construit par l’architecte Josep Vilaseca i Casanovas.

La colline de Montjuïc, après la visite du Musée d’Art pour notre dernier jour, où le soleil nous disait aussi au revoir…

Non, ce ne sont pas des arènes, mais un centre commercial géant, Las Arenas.

Voilà pour ce petit carnet de voyages, le premier sur ce blog… Quand je repense à Barcelone, c’est presque un manque que je ressens à l’égard de cette ville, tant chaque minute passée là-bas, chaque matin, chaque après-midi, chaque soirée a été agréable, douce. Je pense n’avoir jamais autant marché de ma vie que durant ces quelques jours, mais c’est que Barcelone gagne tellement à être vue à pied. Marcher sans voir passer les heures, se perdre dans les boutiques, tourner à un coin de rue pour tomber nez à nez avec un monument, déguster des tapas et avoir les yeux plus gros que le ventre, et surtout repartir avec les saveurs des meilleures paëllas du monde… Lorsque j’émet le souhait d’y retourner, l’homme sage me répond qu’au contraire, il vaut mieux rester sur une bonne impression. J’acquiesce et remet à plus tard un retour vers cette ville, ce pays.

(© TOUTES LES PHOTOGRAPHIES M’APPARTIENNENT)

Etes-vous déjà allés à Barcelone ? C’est quoi votre prochain voyage ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Voyages | Il y a un an, Barcelone…

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s