Je faisais quoi déjà, avant Hellocoton ? (déclaration d’amour inside)

[Avertissement : Ce billet est déconseillé aux personnes sensibles, c’est à dire susceptibles de pleurer à la mort de Mufasa (le père de Simba) dans Le Roi Lion : elles ne survivraient pas à cette lecture.]

Il vaut mieux que je publie ce billet avant que je ne change d’avis parce-que ça va tellement dégouliner d’amour les enfants que l’on risque une syncope de bisounoursage. Attrapez les parapluies, foutez vos cagoules et vos imper’ parce-qu’il va pleuvoir de la mièvrerie et du bon sentiment. Mais attention, honnête, le bon sentiment. T’as qu’à voir le montage ci-dessus que cet élan d’émotions m’a inspiré… Bref, aujourd’hui, je fais une déclaration d’amour solennelle, à Hellocoton.

Pour moi Hellocoton, au départ, c’était cette espèce de fleur rose (plutôt mimi, ma foi) que je voyais traîner un peu partout sur les blogs que je lisais à droite à gauche. Vous croyez que j’avais la présence d’esprit de cliquer dessus à ce moment là ? Jamais. J’osais même pas me demander ce que ça voulait dire. Et puis un jour, bravant l’ennui et cet espèce de pacte que je m’étais fait, jurant inconsciemment de ne jamais cliquer sur ce logo inconnu, j’en ai eu marre : et j’ai cliqué. Une page internet s’est ouverte et j’ai atterri telle Princesse Starla dans un royaume magique déjà bien peuplé. Mais quel peuple ! Des blogueuses par milliers, des blogueuses et encore des blogueuses à perte de vue dans cet océan de pur talents féminins ET masculins (contrairement à ce qu’en dit le slogan haha).

Cuisine, beauté, mode, déco… telle l’aveugle qui réapprenait à voir, je réalisais que ce que je croyais savoir de la blogosphère n’était en fait qu’une infime partie ridicule où Google et les lois du référencement me tenaient fermement prisonnière. Vite fait bien fait, j’ai crée ma page et je me suis abonnée aux blogs que je suivais, mais surtout, surtout, j’en ai découvert tant d’autres. Des dizaines, vingtaines, centaines de blogs finalement tellement plus intéressants que les vitrines que je suivais jusqu’à présent tel un mouton buvant les paroles prononcées par des blogueuses que je croyais être les messies de la beauté. Et puis plus que des blogs, j’ai appris à connaître des personnes. Des personnes qui m’ont transmis bien plus que la simple passion pour les cosmétiques (que j’avais déjà), mais aussi la passion du bloguer, du « bien bloguer ».

Hellocoton, c’est devenu mon second Facebook au quotidien. J’y passe autant, voire plus de temps chaque jour à lire les autres, répondre aux autres… et ils me le rendent si bien. En plus de te lire, tu découvres des gens qui t’écoutent, te balancent des coeurs quand  ton moral est au fond de tes chaussettes trouées ou quand tu les remercie d’être assez fous pour suivre ton blog, lire et liker tes billets… Moi-même je me suis surprise à féliciter le plus sincèrement du monde une blogueuse venant de se fiancer alors même que je ne la verrai sûrement jamais de ma vie. Hellocoton ça t’apprend à retrouver la foi en l’humanité, et je te dis ça même pas en exagérant. Tu te prends tellement d’amour pour des personnes que tu n’as jamais rencontrées que ça en devient presque effrayant. Je te parle pas d’être fan au point d’accrocher des posters dans ta chambre hein, là ça tient plus de l’anomalie mentale mais après tout chacun fait ce qu’il veut, non je te parle d’aimer des gens comme t’aimes des amis ou presque.

Hellocoton m’a aussi fait réaliser que oui, on peut être une rockstar de la blogo, squatter les classements et compter des milliers d’abonnés et quand même rester « accessible » sans attraper une melongite aiguë ou prendre qui que ce soit de haut et parler marketing à tout va. Oui y’a des conflits, oui parfois les polémiques viennent entacher le monde tout rose et moelleux du réseau, et aimer un post ou un billet peut parfois carrément s’apparenter à un acte politique, une rébellion… mais tout ça est vite rattrapé par la joie du blogging. Mon blog serait mort sans Hellocoton et d’ailleurs c’était le cas. En découvrant ce réseau, je me suis immédiatement senti « moins seule » sur mon blog qui était comme suspendu dans le vide intergalactique de la blogospace. Et je parle pas de visites. Je parle de commentaires, d’encouragements, de la possibilité d’enfin pouvoir mettre des visages, bienveillants d’ailleurs, les visages, sur ces visiteurs curieux, de plus en plus nombreux et bavards.

Hellocoton et les blogs dont ce réseau regorge sont pour moi une mine d’inspiration au quotidien. En tant que blogueuse déjà, bien sûr, mais aussi en tant que personne. Y’a trop de gens biens, honnêtes et sans arrières pensées, trop de gens drôles, trop de gens artistes et originaux, trop de gens que je verrais bien à la place de tellement « d’amis » sur Facebook… Je balance des coeurs à des blogueuses sans même que ce soit hypocrite, parce-qu’on apprend vraiment à apprécier ces personnalités qui manquent en fait cruellement à notre quotidien et je me prends souvent à rêver que le monde soit un Hellocoton géant, où tout ne serait que peace, love et rock n roll et bavardages futiles et moins futiles.

Alors je le dis sans fléchir, sans aucun brin de honte et encore moins d’hypocrisie : les gens, je vous aime. Vive vous, vive la blogo, et vive Hellocoton ❤ !

Toi aussi tu aimes Hellocoton ? Alors dis le, aujourd’hui tout est permis !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

35 réflexions sur “Je faisais quoi déjà, avant Hellocoton ? (déclaration d’amour inside)

  1. Très joli billet !
    Je suis une récente Hello Coteuse et déjà, je suis surprise de constater les liens qui existent entre les bloggueuses. Je trouve ça drôlement chouette, et j’espère avoir moi aussi la chance de créer de tels liens, avec le temps.
    En tout cas, c’est un très bel hommage à cette communauté que tu nous fais partager là. Bravo !

  2. Pareil pour moi, même si mon blog ne décolle (toujours) pas, je serais morte depuis longtemps si je n'avais pas découvert ce merveilleux réseau !

    Et entre nous, je ne suis pas sur FB, mais bien présente sur HC 😉

  3. Heyyyy, je vois que tu as tenu tes promesses d’hier soir concernant le bubblegommage d’amour :D!

    Très chouette article, et tellement vrai surtout!
    C’est vrai qu’Hellocoton est un réel « remonte moral » et que sa communauté est vraiment – pour ce que j’en connais – adorable! Comme tu dis, des vrais liens se tissent entre blogueuses et on partage bien plus qu’un avis sur un lipstick, au final! J’aime beaucoup tout ce partage et cet échange humain qui règne sur ce réseau et je crois qu’Hellocoton est une de mes meilleures découvertes en matière de site 🙂
    On se marre, se remonte le moral, se donnent nos avis, se conseillent, comme un énorme groupe de copines, au final! Et ça, je kiffe trop 🙂

    Plein de bisous!

    • Hahaha tu vois, j’exagérais à peine hein…
      Tout comme toi ce site est ma plus grande découverte ça a changé mon quotidien sur internet et même mon rapport avec mon blog !

      Gros bisous XXX 😉

    • Hihi je pensais pas être seule blogueuse mais oui je veux dire que je me sentais seule, sur mon blog à parler dans le vide de trucs pas
      intéréssants… Hellocoton m’a redonné la motivation que j’avais perdue en cours de route !

  4. Je savais que je n’aurai pas dû le lire… (je me remets à peine de la mort de la maman de bambi, alors Moufassa je t’en parle même pas!)
    C’est une belle déclaration, et je suis ravie d’être sur Hellocoton qui m’a fait découvrir -entre autres- ton blog !
    Bisous

  5. Je partage totalement ton avis, en plus d’être un magasin quotidien pour le fille avec une multitude de chose à découvrir, c’est un super chouette réseau de filles qui se prennent pas la tête et se soutiennent et ça , ben c’est trop top !!!
    Chouette post, & belle journée à toi 😉

  6. WOui je suis totalement d’accord avec toi, en plus d’être une source inépuisable de lecture c’est un fabuleux réseau ou les filles se prennent pas la tête et se soutiennent ^^ !! je suis archi fan aussi d’HC 😉 belle journée à toi, et merci pour ce joli post qui viens du coeur ( a l’époque j’ai bcp pleuré pour Mufasa ^^ #confession )

  7. C’est tellement ça !
    Mon amie m’a dit hier « en fait pour toi HelloCoton c’est comme mon magasine pour moi » C’est ça ! Sauf que le mien, il change tous les jours et que je peux parler avec les auteurs d’articles !

  8. J’aime j’aime j’aime!
    Que rajouter de plus, c’est tout à fait ça!
    J’aime Hellocoton et toutes les cotonneuses! Et puis c’est tout!
    Si je rajouterai merci pour toutes ces petites doses de bonheur, de sourires ou même de fou rires au détour de quelques lignes!

  9. Que d’émotions… Pire que la mort de Mufasa ou de Jack Dawson, j’te jure!
    Tout ce que tu dis est tellement vrai, mais pire que la vraihitude quoi. Et encore, la phase « peur de cliquer sur cette fleur rose » n’est pas si loin pour moi… Tellement de belles choses à venir, mais tellement déjà vécues !
    Du coup, moi je ♥ ton article du plus profond de mes vrais sentiments !
    Rien à ajouter, juste à plussoyer …
    God bless HC !

  10. Ton article est juste parfait ! Je partage totalement ton avis et je ne sens aucune fausseté dans tes propos. Bravo Audrey 😉 C’est usant de lire certaines remarques négatives sur HC, au final, ils font un travail formidable et il faut savoir le reconnaître, pourquoi voir toujours les choses à travers un prisme négatif. Bref, ça fait du bien de lire tout ça 🙂 Bisous 😉

  11. C’est bien vrai tout ça 🙂 Hellocoton c’est une vraie communauté de blogueuses bienveillantes les unes envers les autres (sauf exceptions) ! J’y passe clairement plus de temps que sur FB pour ma part et sans ça je n’aurais pas découvert autant de blogs géniaux 🙂 Merci à l’équipe HC et pour cet article qui doit leur tirer la larme à l’oeil !!!! :)))))

  12. Oh oui, vive Hellocoton ! J’y suis depuis presque 3 mois, et déjà plein de belles rencontres, sans parler de l’énorme coup de pouce pour booster les visites de mon blog ! Des échanges de qualité, des découvertes enrichissantes, bref, que du po-si-tif ! Alors, je le redis haut et fort : VIVE HELLOCOTON !

  13. Je suis sur Hellocoton depuis… combien ? Deux semaines à peine, à peu près. J’avais aussi l’impression que mon blog flottait dans le vide. Deux ou trois visites par jour, et c’était déjà la fête, pour moi. Sans parler des commentaires sincères et non pas des pubs ! C’était carrément une fête nationale qui s’annonçait ! Puis un jour, comme toi, j’ai cliqué sur ce bouton Hellocoton que je ne voulais pas voir. Mais vraiment, je me suis reconnue dans ce que tu disais. Et bam ! Je me suis abonnée et j’ai découvert un second Facebook spécial bloggeuses. C’est vrai qu’on se sent tout de suite moins seule. J’ai eu plus de visites, tout à coup, plus d’abonnées. Ça n’a pas explosé, mais il y a un mieux et ça me donne le courage de continuer. Ça me donne l’impression de faire quelque chose d’intéressant. Finalement, qu’est-ce qu’une bloggeuse sans lecteurs (surtout lectrices, dans mon cas). On a beau dire, je ne crois pas que j’aurais pris autant de plaisir à bloguer si je n’avais pas eu ce petit coup de pouce d’Hellocoton. Où est le partage, sinon ? Et même si aujourd’hui encore, mon avancée n’est pas rapide, comparé à d’autres, je suis vraiment contente. Alors vive nous et vive Hellocoton !

  14. Bravo tu as bien résumer ce qu’est « Hellocoton » ! Enchantée de faire ta connaissance ! C’est vrai que notre blog est moins seul, il en découvre d’autres et parfois il y a des échanges et de belles rencontres (certes virtuelles) mais quand même ça fait du bien au coeur, comme tu le dis si bien.

    Continue sur ta lancée !

  15. Cet article me donne envie de m’y inscrire, c’est vrai que faire un blog sans visiteur, ça donne moins envie de continuer à publier des articles… J’ai hâte de découvrir l’univers Hellocoton ! 🙂

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s