Archives

Blogueuses influentes, moins influentes, non influentes : j’ai besoin de vous !

Je vous veux !

Comme je l’ai plusieurs fois évoqué sur ma page Hellocoton, je mène actuellement pour mon année de Master 1 un mémoire de recherche. Mon sujet ? La relation entre les blogueuses et les marques. Comment se crée cette relation ? Comment évolue t-elle ? Cette problématique, qui peut sembler bien définie, n’est en faite qu’une ébauche, qui sera amené à évoluer selon les informations que je recueillerai auprès des blogueuses qui accepteront de s’entretenir avec moi. Oui, les blogueuses (ou blogueurs), car j’ai besoin de vous : vous êtes les seules dont l’expérience, aussi petite soit-elle, avec les marques partenaires ou non de vos blogs, soit l’essence de ce mémoire de recherche.

Là où la chose peut sembler délicate, c’est que je suis moi-même blogueuse. Mais à aucun moment, les informations qui me seront données ne seront diffusées en dehors du cadre universitaire (et encore, seul mon directeur aura connaissance du contenu de mon mémoire).

Dès la publication de mon message, des blogueuses adorables ont d’emblée proposé de m’accompagner dans ce projet, et je les remercie encore, encore et encore de leur participation, ces blogueuses étant :

PsychoSexy
Les-falbalas-de-mademoiselle-rose
Tête de Thon
CosmeGeek
et Delf745 !

Surtout sans faire de racolage, sachez que j’ai besoin d’encore plus de volontaires, désireuses de partager avec moi leurs expériences du blogging et de la relation avec les marques, tout en sachant, je le rappelle, que jamais ces informations ne seront diffusées.

« Je suis volontaire pour participer à ton projet : quelles conditions pour participer » ? (désolée de parler de « conditions », je n’ai pas d’autres termes 😦 )

  • Vous tenez un blog que vous alimentez assez régulièrement, l’importance dans les sondages importe peu
  • Vous avez déjà contactée / ou été contactée au moins une fois par une marque : que la marque ai accepté ou non votre demande importe peu
« Que devrais-je faire ? »
  • Rester vous-même : me raconter en toute franchise votre histoire et vos relations avec les marques, en gardant à l’esprit que ces informations ne seront, j’insiste, jamais diffusées autre part que sur mon mémoire !
  • Dans l’idéal, un entretien par Skype serait chouette, mais celà pourra aussi se faire par mail sans aucun problème !

Voilà pour ce casting lancé officiellement depuis ce soir, n’hésitez SURTOUT PAS pour toute question, postez les en commentaires ou adressez-moi un e-mail à ma boîte privée am180@hotmail.fr !

Alors, qui est volontaire ? 😀

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Appel à témoins | Besoin de vos Lu(sh)mières !

"cosmétiques frais faits main"

Lush et moi, je dois bien l’avouer, c’est une relation compliquée et à distance. Au départ, j’ai connu la marque sur la blogosphère, où elle fait couler bien d’encre numérique. Selon les avis, j’ai pu lire des articles élogieux, ou au contraire des billets qui soulevaient pas mal de problématiques concernant les produits ; un prix parfois trop élevé, des produits plutôt « limites » quant à leur utilisation ou leurs résultats… C’est un concept qui séduit immédiatement, ou pas. Tellement d’avis contraires, que ma 1ère visite en boutique, qui pourtant m’avait émerveillée comme une gamine à Disney tant les parfums étaient enivrants et les produits gourmands, ne m’a pas convaincue de passer à l’acte d’achat.

Comme un gosse, on a envie de tout toucher, de tout sentir...

Et pourtant, c’est bien de tester moi-même ces produits qui pourrait une bonne fois pour toute me convaincre que Lush est une gamme super, ou pas, de me forger enfin mon propre avis, en somme. Mais pourquoi foncer tête baissée sur des produits, si je peux avoir au préalable votre aide pour me conseiller ? C’est pourquoi je lance aujourd’hui mon second « Appel à témoins », pour connaître vos avis, aussi nombreux soient-ils, à propos de cette marque. Et peut-être pourrions nous en confronter des contraires ?

  • Que pensez vous de Lush d’une manière générale ?
  • Quels sont vos produits coups de coeur, ceux pour lesquels vous avez définitivement craqué ?
  • Au contraire, quels sont les produits qui vous ont déçus et que vous me déconseillez ?
  • Que pensez vous des prix ? Les trouvez vous exagérés ou en adéquation avec des produits naturels et faits main ?
  • Etes vous des Lush addicts ? Lush a t’il pris une place définitive dans votre salle de bain ?
  • Et enfin ; achetez vous vos produits Lush en boutiques ou sur internet ?

Appel à témoins | Gardez-vous les emballages de vos produits ?

{ Inauguration de cette catégorie « Appel à témoins » où j’aurai grandement besoin de connaître vos avis sur une question « touche-à-tout » }
La réponse est non, je n’ai pas tout mis, et oui,
un OSRB (Objet Sans Rapport avec la Beauté)
s’est glissé par inadvertance sur cette photo.
S’il y a bien une chose que ma mère m’a transmise, c’est de ne pas savoir jeter. Déjà qu’il me faut des jours avant de jeter un shampoing vide dans la salle de bain (« Mais non je t’assures qu’il n’est pas encore vide !! Il en reste un peu là au fond… »), il m’est tout bonnement impossible de jeter la boîte d’emballage d’un produit de beauté (de beauté seulement parce-que j’ai fait un effort avec les autres, mais sinon c’était tous les produits!) Impossible de me résoudre à me débarrasser des cartons de mes rouges à lèvres, de mes crèmes, et encore moins de mes parfums, (sacrilège !)

Oui, je soigne mon addiction aux rouges Clarins.
En faisant cette photo, j’ai psychoté en me demandant
où est passé mon Lisse Minute Baume Cristal 01 !!

Mais une question se pose : pour-quoi ?
  • Déjà, parce-que je trouve ça beau. Voilà. Un petit carton rouge estampillé de la marque, une belle boîte de parfum colorée et fleurie… J’aurais autant de mal à les jeter que le produit lui même lorsqu’il sera fini !
  • Ensuite parce-que, dans mon esprit, l’emballage, c’est comme un trophée. Il me rappelle le moment où j’ai fait mon achat, où j’en étais heureuse et comblée. 
  • Enfin, il représente aussi pour moi la première source d’informations sur mon produit, au cas où j’aurais oublié les bienfaits de mon rouge à lèvre ou de ma crème hydratante, informations qui ne sont, la plupart du temps, pas inscrites dessus. Les relire, c’est un peu me conforter encore un peu plus dans mon achat, apprendre à le ré-apprécier. Et oui, toute addiction est avant tout psychologique.
Mais quand bien même toutes ces boîtes me seraient réellement utiles, (ce qu’elles ne sont pas vraiment évidemment), le problème est surtout qu’elles prennent une place plus que conséquente ! Et encore, je vous ai déjà dit que je ne suis pas la plus grosse des consommatrice, comment ferais-je si c’était le cas ? J’aurais une armoire spéciale boîte ? Mais le pire c’est que c’est possible !

C’est pourquoi je fais appel à vous : savoir si vous aussi, vous ne pouvez vous résoudre à vous débarrasser de ces petits cartons. 
  • Si non : qu’en faites vous ? Comment rangez ces pyramides de boites sans que ça fasse désordre et obsessionnelle ?
  • Si oui : si vous jetez sans aucun problème autant une belle boîte de parfum qu’une crème anti-sécheresse des pieds, quel est votre secret ? 
Trouverais-je un jour THE argument pour que, moi aussi, j’apprenne à jeter ?


EDIT : Comme quoi, j’ai vraiment bien fait de faire ce billet ! Malgré mon addiction à Clarins, je n’étais même pas au courant d’une quelconque Carte Complicité grâce à laquelle, avec 8 codes barres de produits achetés, on reçoit le produit que l’on veut, gratuitement !! Merci encore à Vesper L pour cette info qui vaut de l’or !

Rendez-vous sur Hellocoton !