Archives

Huiles démaquillantes : DHC, Sephora ou Lierac ?

Depuis que j’ai « goûté » le démaquillage à l’huile, je ne peux plus m’en passer. La recherche de la parfaite huile démaquillante s’est donc ajoutée à toutes mes autres recherches d’autres produits parfaits.

Ayant testé 3 huiles, dont la Lierac sur laquelle je ne vais pas beaucoup m’étendre puisque j’ai déjà rédigé une revue dessus, je voulais aujourd’hui partager avec vous mon match et ma préférée des trois parmi la super huile démaquillante Sephora, l’huile démaquillante pureté de DHC et le démaquillant velours de Lierac :

Huiles démaquillantes Lierac, Sephora et DHC

Packaging
Sephora : Un flacon vert transparent, identique à celui du tonique de la gamme, avec un flacon pompe pour prélever l’huile le plus simplement possible. Un flacon qui me plaît sans aucun doute.

DHC : Je triche un peu, car même si je n’ai testé l’huile best seller de DHC qu’en échantillon, je sais que le flacon transparent est sobre au possible, mais ce n’est pas pour me déplaire. Flacon pompe de rigueur également.

Lierac : Un flacon jaune vitaminé et transparent, flacon pompe… what else ?

Utilisation
Sephora : L’huile la plus liquide des trois, on dirait presque de l’eau à la sortie de la pompe et j’en fait tomber partout avant d’atteindre mon visage. Le parfum est commun à toute la gamme de Sephora, un parfum doux, cocon, qui sent le propre et les produits hydratants. Après massage, au contact de l’eau, elle ne se change pas du tout en lait ; elle devient simplement plus grasse qu’au départ et il faut donc rincer longuement pour enlever la sensation de gras sur le visage et faire suivre forcément par un autre nettoyant pour éliminer définitivement ce film.

DHC : Moins fluide que la sephora mais pas très épaisse non plus, son parfum n’est pas des plus agréables, rappelant clairement l’huile d’olive qui est un de ses composants, mais les adeptes du naturel devraient apprécier. Le massage se fait agréablement, pas de picotements lors du passage sur les yeux, ni d’huile qui rentre dedans. Au moment d’émulsionner avec de l’eau, l’huile devient plus fluide mais ne se transforme pas totalement en une émulsion lactée, mais s’élimine au rinçage.

Lierac : La plus épaisse des trois, jamais une goutte ne s’échappe, un parfum que j’adore, un massage agréable, une huile qui ne me rentre jamais dans les yeux (ça m’est arrivé une seule fois et ça a picoté pendant 2-3 secondes) et qui se transforme vraiment en lait au moment de l’émulsion.

Efficacité
Inutile de préciser ce qu’il en est pour chacune des huiles, les trois étant aussi efficaces l’une que l’autre à mes yeux : après rinçage, il ne reste aucune trace de maquillage sauf peut-être des restes de khôl au raz des cils. Dans TOUS les cas je fais suivre mon démaquillage à l’huile par un nettoyant classique.

Prix

Pour finir, un rappel des prix en vigueur dont seul celui de la Lierac varie selon les pharmacies :

Lierac : 12,50€ à 14,90€/150ml

Sephora : 9,90€/190ml

DHC : 25€/200ml

CONCLUSION  à titre totalement personnel et à la suite de ce match, j’attribue donc les notes suivantes à ces huiles :

Sephora : 6/10 : trop grasse et je n’aime pas le fait qu’elle me brouille la vue, surtout si je peux en avoir une autre qui ne cause pas ce désagrément…

DHC : 8/10 : je n’aime pas son odeur mais suis plutôt satisfaite de son efficacité et de l’effet sur ma peau.

Lierac : 9,5/10 : la grande gagnante, mon tout premier test d’huile démaquillante à qui je retire 0,5 point pour son flacon qui se vide trop vite !

Vous démaquillez-vous à l’huile ? Quelle est votre préférée ?

Publicités