Archives

Vernis d’été : mes 5… bon d’accord, mes 10 favoris !

Le défi proposé par My Beauty en ce lundi consistait à révéler nos vernis préférés pour l’été. Facile ! 15 bleus, 18 roses et corails, environ 4-5 pastels…. Sauf que non ! Quand je pars en voyage, il est impossible d’emmener ma collec’ chérie et il me faut bien passer par le cruel dilemne du choix ! Bon, c’est vrai que je refais le défi à ma sauce, mais si je vous montrais tous mes chéris, on battrait le record kilométrique de blog !

Alors j’ai fais mine : voici si je partais en vacances les 5 vernis que j’emmènerai avec moi (tout en pleurant discrètement les autres qui me manqueraient terriblement)

Au menu : du turquoise, bien sûr, du corail, bien sûr, du pastel et du nude, évidemment. De gauche à droite, on trouve : Chanel – Distraction (swatché ici) / Chanel – Nouvelle Vague (swatché ici) / Nfu-Oh – 417 / Essie – To buy or not to buy (swatché ici) / Essie – Brooch the suspect

Chanel – Nouvelle Vague

Nfu-Oh – 417 et Chanel – Distraction

Essie – To buy or not to buy & Brooch the suspect

Bon allez je triche…. si jamais j’avais le droit d’en choisir 5 de plus !

De gauche à droite : Agnès B. – Vert des lices (swatché ici) / Essie – Lapiz of luxury / Essie – A Crewed Interest (swatché ici) / Kiko – 387 / Yves Saint Laurent – La Laque turquoise duo manucure

Beaucoup de bleu, donc, mais chacun dans des nuances si belles et si différents ! Tous ces vernis ne sont peut être pas « pile dans la tendance », mais ce sont ceux que moi je porterai à coup sûr !

Eux… et tant d’autres !

Voilà pour mes favoris de cet été, en sachant que je suis hyper infidèle et qu’en vrai j’aurais sur mes ongles bien plus de couleurs !

Et vous, les vôtres ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Courant d’air marin : le défi méditerranéen (+photo bonus)

Vague de bleu en ce lundi grâce au défi de My Beauty autour du bleu de  l’eau, la mer, l’océan… La Méditerranée, tu parles que ça me parle ! 10 en Tunisie à grandir les pieds dans l’eau, la peau noire comme jamais tu t’en douterais une seule seconde… Un peu nostalgique de ces temps là où le sable stagnant dans les cheveux et le maillot de bain était notre plus gros problème…

Voici mon trésor bleu, pêché parmi des produits oubliés et redécouverts avec tellement de plaisir…

La Pêche Bleue

Gel douche Bourjois vide, je collectionnais ces flacons (interdit de me juger) / Acqua Di Gioa – Giorgio Armani /Vernis Kiko / Vernis Nouvelle Vague et Blue Boy – Chanel / Vernis turquoise la Laque duo couture – Yves Saint Laurent / Rouge à lèvres Uptown Girl – Paul & Joe / Vernis Turquoise and caicos et No More film – Essie / Montre ver d’eau – Swatch / Sérum midnight recovery – Kiehl’s / Vernis turquoise – Models Own / Vernis 10 jours n°18 – Bourjois / Vernis Mediterranean et Venus – Paul & Joe / Bouteille Coca Cola Light – Jean-Paul Gaultier / Nettoyant Oxygen Power – Nivea

Et comment vous montrer tout ce bleu sans faire figurer la sublime bouteille Coca Cola version marinière de Jean-Paul Gaultier ?

Coca Cola Light by Jean-Paul Gaultier

Ce sublime turquoise Yves Saint Laurent que je ne vous ai pas encore montré…

Vernis Turquoise Yves Saint Laurent duo manucure (avec violet)

Vernis bleus

Vernis Chanel, Yves Saint Laurent, Kiko

Paul & Joe Mediterranean et Venus <3<3

Ou le défi qui m’a fait réalisé que, indéniablement, j’aime les vernis bleus.

+ Parfums I Love Love – Moschino

Même mon portefeuille joue le color block océan !

Portefeuille – ZARA

Allez, je vous mets en bonus une photo qui date de 2008, histoire de vous montrer le bleu des yeux de l’Homme…

JC & I : octobre 2008

Voilà pour ce défi, et estimez-vous heureuses, je vous ai pas montré tout le bleu de chez moi… entre ma brosse à dent électrique, mes Canards WC sans blocs fraîcheur marine et autres produits ménagers, y’avait encore de quoi faire mouahaha 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Défi du lundi | Les lèvres roses de Barbie ? Si j’veux !

J’avais l’embarras du choix pour mon propre défi cette semaine. My Beauty nous ayant demander d’oser faire ce qu’on osait pas en temps normal, je pouvais opter pour les make up aux couleurs absolument improbables (et qui ne vont qu’à une élite de la blogo que je ne citerai pas), arriver à jeter mes emballages de cosmétiques (ce que Tricotcotte compte d’ailleurs faire ! Courage !) ou encore arriver à épiler correctement mon sourcil défiguré par une cicatrice. Pourtant j’ai opté pour du simple, du presque récent, et ai décidé de dégainer pour la 1ère fois le Rouge Caresse Cheeky Magenta de L’Oréal reçu dans ma Little Flirt Box.

Voici le résultat… avec mascara en haut et en bas (bas ouais, look baby doll quoi), liner courbé façon bonnasse et blush à gogo juste pour accompagner…

 

Alors, les lèvres roses p**** de Barbie, je sors avec ou pas ?

L’OREAL – Rouge Caresse Cheeky Magenta

(ps : un mot rapide quand même sur le rouge à lèvres, même si c’est pas ma couleur favorie, la texture est très agréable, douce et vraiment bien hydratante… Pour la tenue, à moins de dormir avec, je ne pourrai me prononcer ce soir !)

Et vous ? Votre défi c’était quoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Défi du lundi | All is white ♪

Z’avez demandé du blanc ?

All is white

Je me suis moi aussi prêtée à ce Défi du lundi par My Beauty, qui consiste à dévoiler tous nos produits blancs: alors en veux-tu en voilà, du blanc comme la neige que je n’ai pas vue ! Ben non, dans le Sud il fait froid, mais pas de neige. Enfin, paraîtrait qu’il a floconné quelques minutes à Montpellier. Assez pour émerveiller tout Facebook mais pas pour que j’en vois le moindre centimètres…

BREF pour ce lundi My Beauty a eu une idée que je ne peux que trouver amusante puisque moi-même j’ai déjà pris quelques photos de tous mes produits triés par couleur (le brouillon est quelque part en train de moisir je crois, je l’avais oublié).

Alors je sais pas vous mais moi, le blanc, ça me fait penser au froid, donc à la neige, donc aux pleines gelées de l’Antarctique, donc à La Marche de l’empereur, donc à Emilie Simon, donc à All is white ! (faites pas gaffe au clip, c’est pas l’officiel)

La gamme de soins Sephora toute de blanc vêtue

et mes crèmes Dove chéries pour l'hydratation du corps !

On peut toujours compter sur Payot pour sortir des produits d'un blanc immaculé ! Voici donc mon masque chouchou de tous les temps, ma pâte grise imbattable et une miniature de la mousse nettoyante !

Mes innombrables palettes Fred Farrugia et la finger sponge, un fard Bourjois, le pinceau JolieBox, le mascara Bell et le baume à lèvres et la crème Kiehl's !

Petite poignée d'échantillons de parfum blancs

Belle de jour Kenzoki, Secret de pureté de Guerlain, Crème étincelante de nuxe.... et une tripoté de miniatures et autres !

Bon et j’étais vraiment obligée…

... de vous ressortir ma Tequila !

Avez-vous relevé le défi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Joyeuse fête des chats Tequila !

J’ai découvert aujourd’hui cette rigolote « fête des chats des blogueuses », lancée par Miss Choco Rêve et Tamagochan, ainsi que des tas de petits chats trop trognons qui se balladent sur la blogo. Et comme je suis une personne normale, et que je craque à la moindre photo de frimousse poilue, j’ai moi aussi décidé de vous présenter ma petite bête chérie, Tequila ! Vous l’aviez déjà entraperçue içi et , mais faisons les présentations dans les règles cette fois-ci !

Son premier jour parmi nous - avril 2010

Opération camouflage réussie ?

Au cours de ma vie, j’ai dû avoir au moins une dizaine de chats… Il y a eu le tout premier, dont l’on ne se remet jamais vraiment de la mort, et puis des tas d’autres de quand j’étais en Tunisie, ces bêtes à poils qui allaient et venaient comme elles voulaient sans vraiment qu’on ai l’impression qu’elles étaient dépendantes de nous.

Oui, Tequila est un chat comme les autres. Elle dort dans les lavabos ou les baignoires et aime les bains.

Mais je suis en France maintenant, sans jardin et en appartement, avec mon homme. Alors ce chat, cette chatte en l’occurence, je m’y suis attachée très vite, c’est la mienne, la nôtre, je la nourrie, je la sors, je dors avec… Bref, je l’aime d’amour et était en panique lorsqu’elle a dû subir sa première opération.

Tequilou encore groggy après l'opération - Mars 2011

A la base, Tequila est une terreur. Elle a détruit notre canapé, nos cables électriques, des écouteurs, chargeurs et prises en tout genre. Quand elle ne se fait pas les griffes sur la table, ce sont les angles de murs qui prennent. Même si elle s’est bien calmée avec le temps, elle continue d’avoir des accès de folie complètement dingue où elle se met à courrir à travers tout l’appartement et sauter partout… Cela dit depuis quelques mois, avec l’âge mais aussi l’opération, elle est plus caline et dort tous les soirs avec nous (quand c’était une fois par semaine avant)…

Pourquoi dormir sur son pouff ou sur le lit quand on peut avoir le "confort" des feuilles de cours de Papa ? - Octobre 2011

Juste une dernière de la miss qu'il ne faut pas déranger pendant la sieste...

Bref, Tequila a 1 an et demi ce mois-ci, et je lui souhaite une longue et trépidante vie parmi nous ! Et joyeuse fête à tous les chats, aujourd’hui c’est pâtée de luxe !

Défi du lundi | Mes cinq parfums chéris

Aujourd’hui mardi, revenons un peu sur le défi du lundi de Mybeauty : les parfums. Autant dire que le parfum, c’est vraiment mon indispensable pour finir une mise en beauté. Il m’arrive parfois de l’oublier, et j’ai l’impression que ça me gâche totalement la journée. En théorie, j’ai des goûts assez simples : j’aime ce qui est frais, léger, possiblement fleuri ou fruité, pas d’odeurs entêtantes qui gêne autour de soi dès qu’on bouge un bras… Et comme le parfum est un vrai investissement, je peux parfaitement attendre des mois avant de finalement passer à l’acte d’achat. Je le teste à chaque fois que je vais en parfumerie, je suis fan de l’odeur, mais le déclic de l’achat vient toujours quand je ne m’y attends pas. Bref, laissez moi vous présenter des fragrances qui m’accompagnent pour certaines depuis plusieurs années déjà et d’autres toutes jeunes :

1. Cheap and Chic (I Love Love), Moschino

Un parfum qui me suit depuis le lycée, introuvable en France à mon grand damn, mais je l’avais re-trouvé sur le site de Sephora, où il n’est d’ailleurs plus vendu. Je le trouve sinon dans les aéroports quand je voyage. Son flacon haut en couleur aux allures burlesques et son petit capuchon orange séduiront les malicieuses, dynamiques et curieuses. Ce parfum, c’est un peu tout moi : pétillant, frais et coloré, il sent les agrumes telles que le citron et l’orange, avec des notes puissantes et sucrées en fond. Une tenue pas des plus optimale mais c’est ce parfum qui a attiré sur lui le plus de compliments de la part de mon entourage.

2. Eau des jardins, Clarins

La seule des Eaux que j’avais envie de tester chez ma marque fétiche. Son flacon sobre mais au design impeccable m’a tout de suite attirée, et sentir son jus m’a finalement convaincu de l’acheter. Un vrai jardin en bouteille, des huiles essentielles multiples : citrus, pamplemousse, orange, menthe, laurier, rose, patchouli…. Quand je sens que la motivation me manque le matin, je m’en vaporise dans le cou, sur les bras mais aussi sur le buste pour profiter de ses vertus hydratantes et anti-oxydantes (car les Eaux de Clarins sont des Eaux de soin avant d’être des parfums), et ce florilège de senteur me met d’attaque pour une bonne journée. Légère, elle me donne toujours l’impression de sortir de la douche, compensant des gels douches qui ne parfument pas assez la peau.

3. Daisy Eau so fresh, Marc Jacobs

Le premier coup de coeur a été visuel, avec ce flacon orné d’un bouquet de marguerites (en anglais Daisy) et tellement original sur une coiffeuse. A la base, je n’étais pas tellement fan du Daisy original, mais la version Eau so fresh m’a immédiatement conquise. Forcément, c’est frais, c’est léger, du soleil en bouteille. Avec des notes de tête telles que le pamplemousse rose, la framboise et la poire, le parfum laisse aux premiers abords une impression sucrée, mais vite suivie des notes de coeur : violette, rose sauvage, jasmin, litchi, fleur de pommier, pour enfin révéler le musc, la prune et le bois de cèdre. Il ne ressemble vraiment à aucun autre et je pense qu’il m’accompagnera définitivement pour un bon bout de temps !

4. Acqua di gioia, Giorgio Armani

Le petit dernier, que j’ai acheté ce week end aux frontières espagnoles (le reste de mon butin pour bientôt !) Il faisait parti de mes coups de coeur depuis sa sortie, mais je lui avais préféré le Daisy eau so fresh. Histoire de faire durer ce dernier un peu plus longtemps, j’ai donc craqué pour cette petite bouteille bleue aux notes aquatiques, « l’essence de joie » à la Armani dont la publicité télé me laisse à chaque fois complètement rêveuse. Des senteurs de menthe, de citron, de sucre roux et de jasmin se mêlent pour donner ce parfum si singulier, frais (sans blague), qui me fait penser à un jardin sous la rosée du matin. Un petit bémol à souligner, puisque je l’ai depuis seulement quelques jours, je remarque que la tenue n’est pas exceptionnelle, et que les premières effluves se dissipent vite pour laisser place à un parfum moins intense… mais je lui pardonne.

5. Alien, Thierry Mugler

Le seul parfum qui se démarque un peu des autres par sa puissance et sa sensualité. Je suis tombée amoureuse de ce parfum alors que l’on m’en avait laissé un testeur chez Sephora quand j’avais 16 ans. Il porte parfaitement bien son nom. Etranger, différent des autres, son flacon améthyste aux formes extraterrestres et aux allures de pierre précieuse colle parfaitement à l’image de son créateur, et à son jus d’ailleurs. C’est l’un des seuls parfums de Thierry Mugler que j’apprécie, avec Womanity, que j’ai mis du temps à aimer. Alien est une fragrance boisée, ambrée, vibrante où l’on retrouve le jasmin sambac d’Arabie. Plus fort au quotidien que mes autres parfums, je le garde pour les grandes occasions pour arborer une senteur plus chic, qui fait très souvent mouche.

Défi du lundi | Belle et fauchée, possible ! (Injustice inside)

1ère participation pour moi au « défi du lundi » lancé par My Beauty, avec cette semaine le thème de « la crise » dont tout le monde (comprendre les médias) nous rabâche les oreilles chaque jour. Alors ? Est-ce que les beauty addict subissent la crise ? Peut-on être belle et fauchée ? Ou belle et radine comme Picsou ? Avant de parler de moi, je vais profiter de cette occasion qui tombe à pic pour vous expliquer la fin de mon titre.

Il y a une amie à moi, c’est bien simple : elle a la plus belle peau que je n’ai jamais vue. Claire, rayonnante, des pores comme photoshopés, invisibles, je n’ai jamais vu un seul point noir et encore moins de boutons sur son visage, alors que je l’ai connu pendant l’adolescence. Et pour l’avoir revue des années après, je peux vous dire que rien n’avait changé. J’ai eu l’occasion de dormir chez elle un week-end et de visiter l’antre des secrets de beauté de toute personne : la salle de bain. Là dedans, j’espérais forcément y trouver des soins miracles, des gommages incroyables, des sérums magiques. Et vous voulez savoir ce que contenait la salle de bain de ma copine a la peau si magnifique, douce et éclatante ? Des produits Carrefour. Et sûrement pas en quantité beauty-addictique, (ce qu’elle n’est pas, de toutes façons) ! Non. Sa salle de bain contenait pour tous soldats un gel douche carrefour, un shampoing carrefour, et, pour m’achever, une vulgaire crème de jour carrefour. Pendant une douche, j’ai même fouillé dans les placards pour voir si la cachotière ne voulait pas garder cachés ses secrets de beauté. Mais non. L’évidence était là. Ma copine était belle, avait une peau de mannequin sur papier glacé et utilisait des produits de distributeur. Sa trousse make up était remplie du strict minimum (baume à lèvres, crayon, mascara) de marques inconnues. Ah j’avais l’air fine, avec ma gamme complète de Clarins, de Clinique, de nettoyants, de lotions, de crèmes hydratantes jour et nuit ! Si elle était beauty addict et blogueuse, c’est elle qui aurait donc remporté haut la main ce défi de la semaine, en prouvant qu’on peut être belle et naturelle avec les produits les moins chers du marché… Mais ce n’est pas le cas, et je clos ici cette injustice qui est le cauchemar de toute beauty-addict : réaliser qu’il est possible que nous achetions beaucoup trop et trop cher, pour rien.

Sur cette parenthèse que nous devons très vite ranger dans notre case « je ferai comme si je n’avais rien lu », je vous propose à présent de faire un petit tour de mes produits les plus bons marchés et qui pourtant me comblent dans mon beauty quotidien. Même si « bon marché » est finalement une notion bien subjective. C’est parti pour un tour de routine beauté presque complète d’une beauty radine !

Crise n°1 : Les soins

La Beauty radine, elle aime les produits pas chers et efficaces, les produits sûrs qui ont fait leurs preuves, avec lesquels elle sait qu’elle ne courre aucun risque : une crème visage Mixa, la meilleure pour les hiver rudes, une crème pour les mains Le Petit Marseillais qui hydrate et sent bon et un baume hydratant à l’abricot de chez Yves Rocher, délicieux et adoucissant.

Baume éclat Yves Rocher, Crème visage Mixa, Crème mains Le Petit Marseillais

Et quand je dois me faire mon petit spa à la maison, j’opte pour des masques de chez Yves Rocher, très peu cher, surtout avec les si nombreuses promotions en cours chaque jour dans les boutiques de la marque, car la beauty radine est une dingue de promos: par ici les « 2 pour le prix d’1« , les « 1 produit acheté le 2e offert » !

Masques Yves Rocher

Crise n°2 : Le teint

Non, je ne vous parlerai pas de mes fonds de teint les plus bons marchés, à savoir mes Bourjois Healthy Mix (version normale et sérum), car on parle quand même de plus de 10 euros, et la crise pour une beauty radine, c’est la crise mes amis ! Alors, que faire quand on veut se faire un teint parfait mais qu’on est fauchée ou alors des plus radines ? Et bien on tape dans le ZERO EUROS les filles ! On ouvre ses placards et tiroirs et on remet la main sur tous ces échantillons que l’on a laissé de côté si longtemps pour découvrir parmi eux quelques perles ! Du fond de teint léger au plus couvrant, des bases de teint lissantes, du Sephora au Lancôme

Fonds de teint Sephora, Lancôme, Estée Lauder, Bases de teint Sephora et Black Up

Crise n°3 : Les fards à paupières

Les fards à paupières bons et pas chers, c’est souvent chez Bourjois que je les trouve grâce aux fameuses boîtes rondes. Evidemment, il en existe de biens moins chers mais avec eux je suis sûre de rentabiliser un minimum mon achat. Si beaucoup leur reprochaient (à juste titre) leur manque d’intensité, c’est chose réglée car la marque a relancée toute la gamme en version « intense », soit des couleurs beaucoup plus pigmentées pour un prix toujours aussi mini !

boîtes rondes Bourjois et fards Sephora (duo et mono)

A part les boîtes Bourjois, vous pouvez également voir deux fards Sephora, un duo soldé à 2 euros et qui est parfait pour illuminer le regard en toute discrétion et un mini mono brun foncé offert pour anniversaire ! Et oui, la beauty radine utilise tout plein de produits gratuits !

Crise n°4 : Accessoires

Bon, la vraie beauty radine se maquillerait au doigt si ça pouvait lui faire économiser quelques euros, mais pour les inconditionnelles des pinceaux, on se dirige chez Eyes Lips Face. Toute une gamme est disponible à 1 euro, mais moi j’ai préférée la studio, et je pense avoir bien fait car je suis ravie de leurs pinceaux à 3,50 euros dont voici mes favoris :

De haut en bas, pinceau poudre & blush, pinceau pour fard à paupières, pinceau de précision

Crise n°5 : Le parfum

Dernière touche du rituel beauté, le parfum. Soyons honnêtes, peu de parfums bons marchés sentent bons, même si les amoureuses des senteurs fruités trouveront leur bonheur chez les eaux de senteur Yves Rocher par exemple. Mais quand on est radine ou fauchée, on fait comme au n°2, on ressort tous nos petits échantillons de parfums de luxe et on en abuse, encore et encore ! On en a plus de notre parfum préféré ? On file chez notre parfumerie faire la fausse curieuse et on en réclame un autre !

Petit mix d'échantillons de parfums

Voilà pour ce premier défi, il manque de plusieurs produits, comme les mascaras, que je n’ai pas réussi à trouver dans ma trousse beauté pour moins de 10 euros, ou les rouges à lèvres pour la même raisons… Dans tous les cas, j’espère que mes petites astuces vous ont plu, j’ai hâte de lire la crise financière de mes collègues et si vous aussi, vous avez des amies belles au naturelle, sans utiliser aucun cosmétique en particulier, faites savoir ici cette injustice !

Rendez-vous sur Hellocoton !