Archives

Défi du lundi | Belle et fauchée, possible ! (Injustice inside)

1ère participation pour moi au « défi du lundi » lancé par My Beauty, avec cette semaine le thème de « la crise » dont tout le monde (comprendre les médias) nous rabâche les oreilles chaque jour. Alors ? Est-ce que les beauty addict subissent la crise ? Peut-on être belle et fauchée ? Ou belle et radine comme Picsou ? Avant de parler de moi, je vais profiter de cette occasion qui tombe à pic pour vous expliquer la fin de mon titre.

Il y a une amie à moi, c’est bien simple : elle a la plus belle peau que je n’ai jamais vue. Claire, rayonnante, des pores comme photoshopés, invisibles, je n’ai jamais vu un seul point noir et encore moins de boutons sur son visage, alors que je l’ai connu pendant l’adolescence. Et pour l’avoir revue des années après, je peux vous dire que rien n’avait changé. J’ai eu l’occasion de dormir chez elle un week-end et de visiter l’antre des secrets de beauté de toute personne : la salle de bain. Là dedans, j’espérais forcément y trouver des soins miracles, des gommages incroyables, des sérums magiques. Et vous voulez savoir ce que contenait la salle de bain de ma copine a la peau si magnifique, douce et éclatante ? Des produits Carrefour. Et sûrement pas en quantité beauty-addictique, (ce qu’elle n’est pas, de toutes façons) ! Non. Sa salle de bain contenait pour tous soldats un gel douche carrefour, un shampoing carrefour, et, pour m’achever, une vulgaire crème de jour carrefour. Pendant une douche, j’ai même fouillé dans les placards pour voir si la cachotière ne voulait pas garder cachés ses secrets de beauté. Mais non. L’évidence était là. Ma copine était belle, avait une peau de mannequin sur papier glacé et utilisait des produits de distributeur. Sa trousse make up était remplie du strict minimum (baume à lèvres, crayon, mascara) de marques inconnues. Ah j’avais l’air fine, avec ma gamme complète de Clarins, de Clinique, de nettoyants, de lotions, de crèmes hydratantes jour et nuit ! Si elle était beauty addict et blogueuse, c’est elle qui aurait donc remporté haut la main ce défi de la semaine, en prouvant qu’on peut être belle et naturelle avec les produits les moins chers du marché… Mais ce n’est pas le cas, et je clos ici cette injustice qui est le cauchemar de toute beauty-addict : réaliser qu’il est possible que nous achetions beaucoup trop et trop cher, pour rien.

Sur cette parenthèse que nous devons très vite ranger dans notre case « je ferai comme si je n’avais rien lu », je vous propose à présent de faire un petit tour de mes produits les plus bons marchés et qui pourtant me comblent dans mon beauty quotidien. Même si « bon marché » est finalement une notion bien subjective. C’est parti pour un tour de routine beauté presque complète d’une beauty radine !

Crise n°1 : Les soins

La Beauty radine, elle aime les produits pas chers et efficaces, les produits sûrs qui ont fait leurs preuves, avec lesquels elle sait qu’elle ne courre aucun risque : une crème visage Mixa, la meilleure pour les hiver rudes, une crème pour les mains Le Petit Marseillais qui hydrate et sent bon et un baume hydratant à l’abricot de chez Yves Rocher, délicieux et adoucissant.

Baume éclat Yves Rocher, Crème visage Mixa, Crème mains Le Petit Marseillais

Et quand je dois me faire mon petit spa à la maison, j’opte pour des masques de chez Yves Rocher, très peu cher, surtout avec les si nombreuses promotions en cours chaque jour dans les boutiques de la marque, car la beauty radine est une dingue de promos: par ici les « 2 pour le prix d’1« , les « 1 produit acheté le 2e offert » !

Masques Yves Rocher

Crise n°2 : Le teint

Non, je ne vous parlerai pas de mes fonds de teint les plus bons marchés, à savoir mes Bourjois Healthy Mix (version normale et sérum), car on parle quand même de plus de 10 euros, et la crise pour une beauty radine, c’est la crise mes amis ! Alors, que faire quand on veut se faire un teint parfait mais qu’on est fauchée ou alors des plus radines ? Et bien on tape dans le ZERO EUROS les filles ! On ouvre ses placards et tiroirs et on remet la main sur tous ces échantillons que l’on a laissé de côté si longtemps pour découvrir parmi eux quelques perles ! Du fond de teint léger au plus couvrant, des bases de teint lissantes, du Sephora au Lancôme

Fonds de teint Sephora, Lancôme, Estée Lauder, Bases de teint Sephora et Black Up

Crise n°3 : Les fards à paupières

Les fards à paupières bons et pas chers, c’est souvent chez Bourjois que je les trouve grâce aux fameuses boîtes rondes. Evidemment, il en existe de biens moins chers mais avec eux je suis sûre de rentabiliser un minimum mon achat. Si beaucoup leur reprochaient (à juste titre) leur manque d’intensité, c’est chose réglée car la marque a relancée toute la gamme en version « intense », soit des couleurs beaucoup plus pigmentées pour un prix toujours aussi mini !

boîtes rondes Bourjois et fards Sephora (duo et mono)

A part les boîtes Bourjois, vous pouvez également voir deux fards Sephora, un duo soldé à 2 euros et qui est parfait pour illuminer le regard en toute discrétion et un mini mono brun foncé offert pour anniversaire ! Et oui, la beauty radine utilise tout plein de produits gratuits !

Crise n°4 : Accessoires

Bon, la vraie beauty radine se maquillerait au doigt si ça pouvait lui faire économiser quelques euros, mais pour les inconditionnelles des pinceaux, on se dirige chez Eyes Lips Face. Toute une gamme est disponible à 1 euro, mais moi j’ai préférée la studio, et je pense avoir bien fait car je suis ravie de leurs pinceaux à 3,50 euros dont voici mes favoris :

De haut en bas, pinceau poudre & blush, pinceau pour fard à paupières, pinceau de précision

Crise n°5 : Le parfum

Dernière touche du rituel beauté, le parfum. Soyons honnêtes, peu de parfums bons marchés sentent bons, même si les amoureuses des senteurs fruités trouveront leur bonheur chez les eaux de senteur Yves Rocher par exemple. Mais quand on est radine ou fauchée, on fait comme au n°2, on ressort tous nos petits échantillons de parfums de luxe et on en abuse, encore et encore ! On en a plus de notre parfum préféré ? On file chez notre parfumerie faire la fausse curieuse et on en réclame un autre !

Petit mix d'échantillons de parfums

Voilà pour ce premier défi, il manque de plusieurs produits, comme les mascaras, que je n’ai pas réussi à trouver dans ma trousse beauté pour moins de 10 euros, ou les rouges à lèvres pour la même raisons… Dans tous les cas, j’espère que mes petites astuces vous ont plu, j’ai hâte de lire la crise financière de mes collègues et si vous aussi, vous avez des amies belles au naturelle, sans utiliser aucun cosmétique en particulier, faites savoir ici cette injustice !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Make up | Romantique avec Urban Decay & Fred Farrugia

Elle a beau commencer à avoir de l’âge, pas question de laisser ma Book of Shadows vol.3 au placard. Aujourd’hui, maquillage romantique qui m’est venu à l’esprit hier, en une fin d’après midi fraîche et pluvieuse pour une soirée resto en amoureux.

Matériel utilisé pour réaliser ce petit look :

1) D’abord, mon fond de teint chouchou Healthy Mix Serum de Bourjois ; une couvrance légère, fluide, invisible et naturelle. J’ajoute ensuite une touche de blush rose Fred Farrugia (Oh mais ! Je me suis fait le teint avant les yeux dis donc!) avec mon pinceau poudre ELF. Inutile de préciser que c’est pas des plus pratique pour prélever le blush dans un tel étui, j’ai du « plier » mon pinceau pour ne pas en mettre partout…

2) Je pose à l’aide de mon pinceau Ecotools le fard Bordello (Urban Decay) sur toute la paupière mobile, puis une touche de Smog dans le creux de paupière, juste pour donner un brin d’intensité au regard et au violet nacré.

3) Mascara avec Clinique High Impact (pour changer…)

4) J’aurais pu choisir un rouge à lèvres rose tendre, mais j’avais envie de pep’s et de brillant, j’ai donc opté pour mon baume à lèvres transparent orange de Fred Farrugia.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fred Farrugia : déjà l’heure du bilan ?

FF et moi, ça a commencé comme une histoire d’amour basique ; le coup de coeur, l’hésitation (par rapport au prix), mais le flash quand même. Et en cette fin de moi de juillet, je me demande si la gamme de modules nomade a réellement eu le succès qu’elle espérait. Souvenez-vous, les soldes chez Sephora ont notamment été marquées par ces bancs entiers de modules déstockés de Fred Farrugia, vendus jusqu’à 5 euros au lieu de 15 (avant déjà, ils étaient à 20 euros !). Ces signes ne seraient ils pas les annonceurs de la fin de la marque ?
Après m’être constitué une palette importante de ces modules et après des mois de tests au quotidien, laissez moi vous dire ce que j’en ai pensé.

Packaging : trop plastique pour certaines, moi je le trouve pratique dans l’utilisation. J’aime assez moins qu’ils se salissent vite à cause des fards qui ne tiennent pas souvent parfaitement dans leur étui (je fais le deuil de mon doré scintillant, snif…) Ils sont d’ailleurs relativement compliqués à nettoyer, comme si le fard pénétrait le plastique…

Baume hydratant

Baumes hydratant : Les couleurs font peur dans les étuis mais c’est d’avantage transparent que colorant, même si mon baume orange laisse apperçevoir de la couleur si l’on superpose les couches. Non collant, doux, sent très bon, excellente tenue… Je l’adore ! Le côté peu pratique de l’application peut rebuter, mais un petit pinceau à lèvres fera l’affaire, ou un doigt bien propre !

Fards scintillants

Fards scintillants : j’avais un duo, le doré est tombé de son étui et s’est brisé sous mes yeux… J’ai pu récolter un peu de poudre dont je me servirai comme pigment… Autrement, très bon effet de maquillage, la multitude de paillettes illumine le regard, parfait pour un look naturel et lumineux pour l’été. La couleur n’est en revanche pas très intense, on voit d’avantage les paillettes qu’autre chose.

Fards crème

Fards crème : une CA-TA-STROPHE. C’est très simple, les couleurs sont en apparence sublimes, et aux premières secondes de pose, l’effet est magnifique, comme si la paupière était glossy-mouillée, légèrement irisée… Seulement voià, je déclare le temps de tenue de ces fards à pas plus d’une minute avant qu’ils ne filent dans le creux de la paupière ! Si si, même avec une base ! Grosse déception en somme…

Fards mats et irisés

Fards mats ou irisés : Font bien leur boulot, très bonne gamme de couleur même si je regrette un peu le peu de couleurs vives (surtout pendant les soldes). Très bonne tenue, faciles à travailler… Je les aime !

Fards Smoky eyes

Duo smokey eye : Très, très bon. Le noir a la texture crème d’un crayon, servant à faire la base du smokey et l’on pose ensuite par dessus le fards noir pailleté, juste sublime.

 

Duo rouges à lèvres mat et semi-mat

Rouge à lèvres mat / semi mat : J’ai succombé à la tendance lèvres orange de cet été, et je ne voyais pas mieux que ce duo de rouges crémeux et poudreux pour faire ce look. Les couleurs sont extrêmement intenses, mais le rouge poudreux n’est pas aisé à travailler dès le premier essai.

 

Blush

Blush : J’ai pris un rose vif, mais il n’est pas si vif une fois posé… Fait son travail sans plus.

Il y a plusieurs choses que je n’ai jamais testé, comme les fonds de teint cake, ou la crème de soleil… Ce sont des produits qui ne m’attirent pas spécialement. Mais sinon, mes impressions du maquillage FF sont plutôt bonnes. A part les fards crèmes qu’il faut fuir comme la peste, les fards sont de très bonne qualité et les looks possibles sont multiples, encore plus avec les soldes qu’offre Sephora sur les modules. Mais j’ai bien peur que ces soldes monstres cachent en fait la fin de la commercialisation de la gamme. Peut être que je me trompe, mais en tout cas je ne l’espère pas.

Et vous, que pensez vous du maquillage Fred Farrugia ?

Rendez-vous sur Hellocoton !