Archives

Paul & Joe : Uptown Girl 073

Uptown Girl et Empire State

En plus d’un titre très peu original, je vous propose aujourd’hui de vous présenter le cousin de mon fard Empire State, le « Rouge à lèvres C » Paul & Joe en teinte Uptown Girl, issu lui aussi de la collection d’automne 2011.

Paul & Joe Uptown Girl

Paul & Joe Uptown Girl

Paul & Joe Uptown Girl

Je continue donc ma découverte de la marque avec ce premier rouge à lèvres, au packaging boudoir toujours aussi craquant, et dont la teinte Uptown Girl s’apparente à mon sens à un beau rose corail. Je suis ravie de retrouver sur le raisin ce sublime décor floral cher à la marque qui ajoute toujours plus de charme et d’esthétique à ses produits.

Paul & Joe Uptown Girl

Et voici le rouge porté :

L’application est très douce, néanmoins je trouve que la couleur ne s’applique pas de façon parfaitement uniforme et fait des « traces », un petit bémol certainement dû à sa texture crémeuse. Il y en a que ça ne gêne pas du tout, moi je ne suis pas forcément fan mais ça ne m’empêchera pas de porter mon nouveau joujou. L’odeur est identique à celle du fond de teint de la marque, poudrée et légère.

Un très beau rouge à lèvres qui rejoint donc ma collection et qui, une fois vide, ne finira certainement pas dans la poubelle !

Prix : 20 €

Paul & Joe Uptown Girl Rouge à lèvres C

Publicités

Paul & Joe and the Empire State

J’étends petit à petit ma gamme de make up Paul & Joe avec un nouvel arrivant fraîchement acquis. Issu de la collection automnale « Manhattan« , il était depuis le départ mon fard préféré des trois, j’ai nommé Empire State (« In New Yooooooooooooooork… » –  Chut Alicia Keys).

Paul & Joe Empire State

Paul & Joe Empire State

Paul & Joe Empire State

Paul & Joe Empire State

On s’attardera bien sûr sur ce packaging adorable à l’esprit boudoir, en nettement plus coloré cela dit. On notera d’ailleurs que cette petite boîte ronde turquoise et orange ne laisse pas forcément présager la couleur du fard qu’elle contient. Car Empire State est en fait un sublime duo de doré et de gris-noir scintillants, jugez plutôt :

Paul & Joe Empire State

Zoom sur le duo de fards

Comme toujours chez Paul & Joe, rien n’est baclé quand on parle de packaging, et là quand je vois ces fards carrelés, je pense à la tarte aux pommes et myrtilles de mamie…

Chaque fard peut être utilisé seul ou mélangé avec son voisin (merci de cette info Audrey…), le mélange des deux donnant une teinte également superbe ! Il est d’ailleurs assez délicat de ne prélever qu’une seule teinte, sauf si l’on a un petit pinceau capable de se faufiler entre les lignes et de bien déposer la couleur sur les paupières…

De g. à d. : le doré, le gris, le mélange des deux (cliquez pour agrandir)

De g. à d. : mix des deux, gris, doré

On a fait le joli, passons au pratique : les fards sont assez poudreux et volatiles, ce qui n’est pas forcément une très bonne chose, vous en conviendrez… Le gris est très difficile à utiliser seul et à travailler sur la paupière, et le mélange des deux donne sur les yeux une teinte finalement peu convaincante… Je dois certainement attraper le coup de main car pour l’instant, je n’ai pas encore cerné Empire State…

Mais attendez une seconde, que lisons nous sur la boîte ? C’est bien ça ; « Fard visage et paupières » ! Alors ? Dois-je contacter Paul & Joe pour savoir si c’est juste une petite blague grâce à laquelle ils espéraient se bidonner en voyant les blogueuses se tartiner de gris sur les joues, ou s’agit-il plutôt d’utiliser le fard doré pour illuminer notre visage lors des soirées de fêtes ? Mmmh, même si la 2e solution me paraît plus plausible, je reste sceptique mais néanmoins curieuse de voir ça. Curieuse surtout de cette patience dont devra témoigner celle qui voudra s’y essayer pour choper uniquement du fard doré avec son gros pinceau poudre… Et encore, Empire State contient du doré. Que dire des deux autres fards « visage et paupières » de la collection ?

De g. à d. : 42nd Street et Brooklyn Bridge

Ok, 42nd Street contient un fard clair, mais Brooklyn Bridge… On s’est comprise !

Bref, j’ai vraiment craqué pour ce fard, (même si je dois encore arriver à l’apprivoiser), notamment parce-que c’était du Paul & Joe et que la boîte était trop jolie parce-que je m’imagine déjà faire un maquillage de Noël avec (et sur les yeux, le maquillage) !

{Prix : 19,57€ en ce moment 11,68€ sur Asos}

Wishlist | Mon vernis bleu de l’automne ne sera ni un Dior, ni un Chanel…

Qu’on se le dise, il n’y a aucun doute : Blue Denim et Tuxedo de Dior et les Denim de Chanel sont très, très beaux, de superbes bleus qu’on aimerait collectionner dans toutes leurs nuances, facile à porter tous les jours avec une jolie tenue simple et casual…

Les "Jeans" de Chanel

Blue Denim et Tuxedo de Dior

Mais mon bleu de cet automne sera différent et ne sera ni un Chanel, ni un Dior… Mais un Paul & Joe ! Haha, avouez qu’elle était facile celle là, quand on me suit un tout petit peu. Je vous présente donc The City Never Sleeps, de la collection Manhattan de Paul & Joe Beauté.

The City Never Sleeps de Paul & Joe Beauté

En fait, dans mon titre, j’aurais pu rajouter « ne sera d’ailleurs pas vraiment un bleu non plus ! » puisque The City Never Sleeps (LONG !) est un violet sombre et intense parsemé de paillettes et de reflets bleutés. Bref, i’m in love. C’est du pure Paul & Joe : proposer des couleurs pile dans la tendance mais toujours différentes des autres. Et la bête est déjà en vente… où ? Où ?? Mais sur Asos bien sûr ! Et là où Paul & Joe assure, c’est que pour une marque de luxe, ses vernis sont à prix bien moins exorbitants que d’autres (13,46 €) !

Et vous ? Serez-vous de la tendance « ongles bleus » cet automne ? Sur quel(s) vernis pensez-vous craquer ?

La palette de la rentrée qui va attiser désir, envie, haine, jalousie… mais sans doute aussi indifférence.

J’ai nommée bien sûr la palette du 15e anniversaire d’Urban Decay, prévue pour septembre en France. Voici à quoi ressemble la bête :

Deep End, Vanilla, Omen… Autant de couleurs qui me laissent rêveuse ! Au total 15 couleurs de fards à paupières, dont certains feront partie de la collection Automne 2011.

Pour avoir vu des vidéos sur Youtube (c’est la dure loi de la vie, nos amies Américaines peuvent déjà s’amuser avec), la palette en elle même est réellement belle, ils n’ont pas baclé le packaging ça c’est clair.
Pour les couleurs à présent… Oui, elles sont très belles, mais je trouve quand même qu’il y a pas mal de tons nudes et sans dire qu’ils sont absolument identiques, certains fards ressemblent tout de même beaucoup à d’autres de la Naked palette. Une super comparaison des deux palettes est d’ailleurs disponible chez Naturalnchicmakeup.
A part ça, je trouve les teintes superbes et je vais adorer leurs reflets metallisés. Je suis également heureuse de constater que les fards ne soient pas aussi pailletés que ceux de la BOSIII. Je sais pas vous mais moi au bout d’un moment, les paillettes, ça m’agace un peu… Pour des swatchs et une présentation vidéo de la palette, j’ai trouvé cet article très bien fait, de quoi nous achever complètement d’impatience : Frmheadtotoe.
Cela dit, tout comme les Books Of Shadows, il est probable que plus d’une beauty addict sachent résister à cette nouvelle tentation d’Urban Decay (qui a déjà sorti le set de crayons 24/7 pour ses 15 ans, vous vous souvenez ?). J’admire cette force, car une fois que je serai tombée dessus dans mon Sepho, je sais d’avance que je ne répondrai plus de mes actes…
Reste plus qu’à espérer que sa sortie colle avec un petit -20% chez Sepho vue qu’elle est affichée à 55$, soit près de 39 euros.

Rendez-vous sur Hellocoton !