Archives de tags | giorgio armani

Spring / Summer / Birthday wishlist + l’aberration de l’Homme

Vous savez ce qu’a osé me sortir l’Homme il y a 3 jours ? On parlait de mon anniversaire qui est dans un mois (j’aime pas, 22 c’est un chiffre que j’sens pas) et il m’a sorti de but en blanc qu’il n’a pour l’instant aucune idée de cadeau à me faire. AUCUNE IDEE. A MOI ! C’est carrément une insulte à sa connaissance de ma personnalité. ALLO ICI AUDREY J’AI UNE NOUVELLE ENVIE CHAQUE JOUR DE L’ANNEE !

D’autant qu’en matière de cadeau, je me fous mais alors royalement de la valeur des choses, si j’ai vu un truc à 4 euros un jour et qu’il me l’offre des semaines après, le geste me touche mais grave. Mais là, ne pas avoir la moindre idée alors que je dois lui dire 8-9 fois par semaine « oh regardes, c’est hyper mignon / trop beau / j’adore / waouh j’aime ça… Mon Homme aurait-il un filtre à mes sous marins grands comme le kilimandjaro?

Bref, cette wishlist ne lui est pas forcément adressée, puisqu’il ne la verra jamais (vous vous rappelez ?), mais c’est surtout pour vous montrez ce qui me fait grave envie en ce moment !

1. PAUL & JOE : La sublime base bonbon qui est plus jolie qu’efficace à ce qu’il paraît, je dois donc m’efforcer de résister à cet appel…

2. TOO FACED : La palette Summer Eye risque fort d’être mon 1er achat Too Faced… elle est juste sublime et parfaitement dans les tons (je me forcerai même pas pour le rose) dont j’ai envie.

3. CHANEL : Le Vernis May qui porte le mois de mon anniversaire… un rose bien rose, ça me changera !

4. PAUL & JOE : Rouge à lèvres Catwalk de la collection Meow. La couleur et le packaging sont à tomber.

5. REVLON : Lip Butter en teinte Tutti Frutti qui me fait juste trop de l’oeil… avec le Cherry Tarte aie aie aie !

6. CLINIQUE : Moisture Surge teintée… Je me fais du mal je sais. Parce-que ce produit j’étais sensée le reçevoir sauf que La Poste en a décidé autrement… oui mais du coup il m’obsède et la Moisture Surge étant ma crème hydratante préférée de tous les temps, sa version teintée serait juste parfaite pour remplacer ma BB Cream cet été.

7. G. ARMANI : Acqua Di Gioa en édition satinée. Elle n’est pas magnifique ? Je suis fan de ce parfum, et suis très curieuse de sentir cette version…

8. GUERLAIN et PUCCI : Les fameuses perles météorites dans un packaging revisité par Emilio Pucci dans la collection « Terra Azzura »… *Objet de désir*

9. CLINIQUE : Le soin de nuit Turnaroud ouvernight qui promet une peau transformée en une nuit. Il m’en faut même pas autant d’habitude pour avoir envie de craquer…

10. ASOS : Sneakers compensées en daim et pour seulement 59,99€ (je dis « seulement » en comparaison des modèles Isabelle Marant ou Ash…). Je les aurais, ça c’est sûr !

11. NIXON : La montre Time Teller que j’adore mais dont je ne sais si je préfère la rose ou la blanche…

Voilà pour mes énooormes envies du moment, quelles sont les vôtres ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Acqua Di Gioia « Essenza » : la même, en mieux.

Alors que je viens à peine de m’offrir l’Acqua Di Gioia, j’ai été très agréablement surprise de découvrir dans mon Sephora l’autre jour sur l’étagère Giorgio Armani une nouvelle version de ce parfum que j’adore, nommée sobrement Acqua Di Gioia Essenza.

Acqua Di Gioia Essenza

La bouteille reprend les formes sensuelles et élégantes de sa grande soeur tout en se parant au passage d’un dégradé bleu azur et argent. Pour rappel, la bouteille originale se présentait ainsi :

Le visuel de la première version

Cette nouvelle version se veut plus concentrée et plus intense que l’originale, et c’est une volonté bien concrétisée puisque vous vous en doutez, je me suis empressée de la sentir et de comparer les deux, et mon verdict est sans appel: oui, tout comme la première version, la première vague est… une vague, justement, de sensations olfactives aquatiques et fleuries. Seulement là où la première Acqua Di Gioia péchait, c’était que cette première vague s’estompait presque aussi vite qu’elle apparaissait pour ne laisser qu’une légère senteur dont on devinait à peine le coeur.
La version Essence de cette eau en est loin : une fois le parfum « sec », après plusieurs minutes, on peut apprécier une senteur bien présente même si elle n’est pas entêtante. ADG Essenza naît ainsi sur des notes de feuilles de menthe froissées, de lemone primo fiore et de poivre rose, pour se fermer sur les extraits d’absolu jasmin et de jasmin d’eau, de bois de cachemire, de cèdre et de sucre roux.

Bref, entre les deux, il est clair que la version Essenza marque des points quant à la qualité de la tenue du parfum, une qualité que, l’on paie évidemment plus cher.

Disponible depuis le 30 septembre en parfumeries, 67 €/50ml & 93€/100ml

(version originale 36,50€/30ml, 56€/50ml & 79,20€/100ml)

Eau de toilette, eau de parfum, essence… On s’y perd ?

Vous le savez ou pas, mais ce qui différencie une eau de toilette d’une eau de parfum, c’est bien la concentration d’essence qu’on y trouve. Ceci explique évidemment le prix plus élevé. L’essence, appellée aussi plus simplement « parfum » est donc la version encore au dessus d’une eau de parfum. Et d’ailleurs, de nombreuses fragrances se sont déjà vu revisités pour donner naissance à une version plus intense, j’en veux pour exemple :

Idylle essence de parfum, Guerlain

Flowerbomb eau de parfum extrême, Viktor & Rolf

Shalimar extrait de parfum, Guerlain

Chloé eau de parfum intense, Chloé

midnight poison intense, Dior

Pas facile à reconnaître mais il s'agit bien du J'adore de Dior !


Avez-vous senti la nouvelle Acqua Di Gioia Essenza ? Qu’en pensez-vous ?

Préférez-vous les versions « Essences » de parfums ou les originaux ?

Achats du jour | Le butin beauté des frontières

Partie le week-end dernier à l’abordage des frontières Espagnoles avec la ferme intention de ramener du matos beauté, je peux légitimement comparer cette journée à la Jonquera à ma première visite à Disneyland lorsque j’avais à peine 5 ans… Bah ouais, excusez du peu, mais larguée dans une jungle de parfumerie ou les prix sont de 5 à 15 euros moins chers qu’en France, je ne savais plus où donner de la tête et était émerveillée devant chaque étiquette.
Bon, cela dit, oubliez les testeurs, ou s’il y en a, ils doivent avoir plusieurs années tellement ils sont crados, mais bref, j’ai réussi à dégoter dans une parfumerie tous les produits que j’étais venue cherché à prix bradés, en insistant pour que chaque produit soit ouvert devant moi pour m’assurer qu’ils n’avaient pas été ne serait-ce qu’effleuré. Voici mon butin (dont je vous ai déjà présenté le Acqua Di Gioa) :

Butin shopping à la Jonquera

1. La Poudre Douceur Compacte de Clarins en teinte 20 Beige, le produit que je cherchais le plus ! (payée 17 euros)

Poudre douceur compacte Clarins - Le boitier et la pochette en tissu

Poudre douceur compacte Clarins teinte 20 beige

Le Clarins inscrit dans la poudre n’est déjà presque plus visible tant j’ai aimé l’utiliser ces derniers jours… Un packaging très chic, le poudrier se trouve dans un écrin en tissu façon velours, il est assez lourd en main et contient une houppette et un miroir à l’intérieur mais aussi à l’extérieur sur le dessus du boitier qui prend malheureusement les traces de doigt. La poudre est très, très douce, fine et légèrement couvrante, elle finit mon maquillage du teint à la perfection et la tenue de mon fond de teint est doublée ! Petit plus, j’aime son odeur discrète et agréable… cela m’aurait étonnée de ne pas aimer l’odeur d’un produit Clarins, de toutes façons !

2. Joli rouge teinte 120 Melon, (encore) Clarins (payé 10 euros)

Joli Rouge Clarins teinte Melon

Une superbe teinte melon parsemée de micro paillettes

Je commence à avoir une belle collection de ces rouges Clarins dont je suis fan; ils sentent bon, glissent sur les lèvres pour une couleur intense et une tenue durable de plusieurs heures.

3. Rouge impact SPF 15 en teinte Coral Crush, Clinique

Mon premier rouge à lèvres Clinique qui s’ajoute à mon baume Chubby Stick.

A très vite pour le test de ces petits nouveaux !

Défi du lundi | Mes cinq parfums chéris

Aujourd’hui mardi, revenons un peu sur le défi du lundi de Mybeauty : les parfums. Autant dire que le parfum, c’est vraiment mon indispensable pour finir une mise en beauté. Il m’arrive parfois de l’oublier, et j’ai l’impression que ça me gâche totalement la journée. En théorie, j’ai des goûts assez simples : j’aime ce qui est frais, léger, possiblement fleuri ou fruité, pas d’odeurs entêtantes qui gêne autour de soi dès qu’on bouge un bras… Et comme le parfum est un vrai investissement, je peux parfaitement attendre des mois avant de finalement passer à l’acte d’achat. Je le teste à chaque fois que je vais en parfumerie, je suis fan de l’odeur, mais le déclic de l’achat vient toujours quand je ne m’y attends pas. Bref, laissez moi vous présenter des fragrances qui m’accompagnent pour certaines depuis plusieurs années déjà et d’autres toutes jeunes :

1. Cheap and Chic (I Love Love), Moschino

Un parfum qui me suit depuis le lycée, introuvable en France à mon grand damn, mais je l’avais re-trouvé sur le site de Sephora, où il n’est d’ailleurs plus vendu. Je le trouve sinon dans les aéroports quand je voyage. Son flacon haut en couleur aux allures burlesques et son petit capuchon orange séduiront les malicieuses, dynamiques et curieuses. Ce parfum, c’est un peu tout moi : pétillant, frais et coloré, il sent les agrumes telles que le citron et l’orange, avec des notes puissantes et sucrées en fond. Une tenue pas des plus optimale mais c’est ce parfum qui a attiré sur lui le plus de compliments de la part de mon entourage.

2. Eau des jardins, Clarins

La seule des Eaux que j’avais envie de tester chez ma marque fétiche. Son flacon sobre mais au design impeccable m’a tout de suite attirée, et sentir son jus m’a finalement convaincu de l’acheter. Un vrai jardin en bouteille, des huiles essentielles multiples : citrus, pamplemousse, orange, menthe, laurier, rose, patchouli…. Quand je sens que la motivation me manque le matin, je m’en vaporise dans le cou, sur les bras mais aussi sur le buste pour profiter de ses vertus hydratantes et anti-oxydantes (car les Eaux de Clarins sont des Eaux de soin avant d’être des parfums), et ce florilège de senteur me met d’attaque pour une bonne journée. Légère, elle me donne toujours l’impression de sortir de la douche, compensant des gels douches qui ne parfument pas assez la peau.

3. Daisy Eau so fresh, Marc Jacobs

Le premier coup de coeur a été visuel, avec ce flacon orné d’un bouquet de marguerites (en anglais Daisy) et tellement original sur une coiffeuse. A la base, je n’étais pas tellement fan du Daisy original, mais la version Eau so fresh m’a immédiatement conquise. Forcément, c’est frais, c’est léger, du soleil en bouteille. Avec des notes de tête telles que le pamplemousse rose, la framboise et la poire, le parfum laisse aux premiers abords une impression sucrée, mais vite suivie des notes de coeur : violette, rose sauvage, jasmin, litchi, fleur de pommier, pour enfin révéler le musc, la prune et le bois de cèdre. Il ne ressemble vraiment à aucun autre et je pense qu’il m’accompagnera définitivement pour un bon bout de temps !

4. Acqua di gioia, Giorgio Armani

Le petit dernier, que j’ai acheté ce week end aux frontières espagnoles (le reste de mon butin pour bientôt !) Il faisait parti de mes coups de coeur depuis sa sortie, mais je lui avais préféré le Daisy eau so fresh. Histoire de faire durer ce dernier un peu plus longtemps, j’ai donc craqué pour cette petite bouteille bleue aux notes aquatiques, « l’essence de joie » à la Armani dont la publicité télé me laisse à chaque fois complètement rêveuse. Des senteurs de menthe, de citron, de sucre roux et de jasmin se mêlent pour donner ce parfum si singulier, frais (sans blague), qui me fait penser à un jardin sous la rosée du matin. Un petit bémol à souligner, puisque je l’ai depuis seulement quelques jours, je remarque que la tenue n’est pas exceptionnelle, et que les premières effluves se dissipent vite pour laisser place à un parfum moins intense… mais je lui pardonne.

5. Alien, Thierry Mugler

Le seul parfum qui se démarque un peu des autres par sa puissance et sa sensualité. Je suis tombée amoureuse de ce parfum alors que l’on m’en avait laissé un testeur chez Sephora quand j’avais 16 ans. Il porte parfaitement bien son nom. Etranger, différent des autres, son flacon améthyste aux formes extraterrestres et aux allures de pierre précieuse colle parfaitement à l’image de son créateur, et à son jus d’ailleurs. C’est l’un des seuls parfums de Thierry Mugler que j’apprécie, avec Womanity, que j’ai mis du temps à aimer. Alien est une fragrance boisée, ambrée, vibrante où l’on retrouve le jasmin sambac d’Arabie. Plus fort au quotidien que mes autres parfums, je le garde pour les grandes occasions pour arborer une senteur plus chic, qui fait très souvent mouche.