Archives de tags | illamasqua

Humeurs | Le cas des éditions limitées & co.

Un billet court, sans intérêt pour changer la face du monde, mais contenant mon avis limité sur les éditions limitées. Moi la première, une palette, un vernis en édition limitée me met parfois dans tous mes états. Pourtant, sans être au point de l’acheter, je surveille constamment si l’objet est disponible, en rupture de stock, ou même en promotion. Mais ce qui me met en rogne, c’est tout ce buz autour des éditions limitées qui finalement des mois plus tard sont toujours là.
Prenons le cas très facile des Books Of Shadows ou de la palette Naked d’Urban Decay. Même si cette dernière n’est pas une édition limitée, c’était tout comme au niveau de la frénésie qu’elle a suscitée.
A sa sortie, évidemment, on ne parlait que d’elle et la rupture de stock fut inévitable sur Sephora.fr et dans les boutiques. Deuil sur la blogosphère, on voit même fleurir des édits annonçant que, vite vite vite, la palette est à nouveau en stock sur le site. Et pourtant; aujourd’hui, et ce depuis plusieurs semaines maintenant, la palette Naked trône sur le site Sephora, bien plus que disponible, et a même été mise en une du site d’une façon bien insolente, comme pour dire « Hahaha, je vous ai bien eue, je suis toujours là !« 
Je ne vous parlerai même pas de mon Sephora où, des mois après leur sortie, j’ai pu voir une dizaine de Book Of Shadows vol.3 soldées à… 50% !
Même chose pour Asos.fr, ceux qui me suivent un tout petit peu le savent, j’ai fait plusieurs commandes ces dernières semaines, notamment des vernis Paul & Joe, et même Illamasqua. Je voulais le Venus de P&J, mais il a fini par être indisponible. Et aujourd’hui, alors qu’Asos nous e-mail tous les jours pour dire que tout doit disparaître, que même 10% de plus sont offerts sur les soldes, le revoilà en stock. Même chose pour le orange fluo Gamma de Illamasqua. Indisponible depuis plusieurs jours, il a été remis en vente ce matin.
Ce ne sont que deux exemples parmi bien d’autres, mais j’avoue que j’ai retenu la leçon concernant ces éditions limitées qui ne le sont finalement pas tant que ça. 
Alors : foutage de gueule, problème majeur de gestion et de calcul des stocks, ou raison parfaitement obscure qui restera inconnue ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

La nouvelle campagne Mac… me laisse sans voix.

Les photos parlent d’elles-même, désolée si vous les avez déjà vu et revu, mais je ne pouvais pas ne pas en parler. Voici donc des photos de la dernière campagne de la célèbre marque de cosmétiques :

Et de loin la meilleure :

Ces photographies de Cindy Sherman ne sont en tout cas pas sans me rappeller étrangement le style d’Illamasqua, jugez plutôt avec ces photos de la campagne Toxic Nature :

Alors oui, celles d’Illamasqua sont bien plus travaillées, détaillées et originales, mais je trouve quand même que le style est ressemblant. Et même si j’ai eu froid dans le dos la première fois que j’ai vu les visuels Illamasqua, je m’y suis habitué parce-que c’est toute l’identité visuelle de la marque qui est ainsi. Alors que Mac s’y mette aussi… oui c’est original, oui, ça change, et je doute que ça ai un effet quelconque sur le succès de leurs produits géniaux, mais moi, ça me laisse juste sceptique. Et vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !