Archives de tags | payot

Les 4 Fantastiques des peaux-pourries

Je suis une personne normale et même moins que ça : j’ai des points noirs de la race des Squatteurs Persistants auxquels j’ai souvent pensé donner des noms, quelques boutons les mauvais jours du mois (parfois même les jours normaux), et des cicatrices qui se baladent par ci par là.

Des produits « anti-imperfections », ma salle de bain en a vu défilé des légions entières mais il faut dire que ces dernières années je suis tombée sur des perles auxquelles je reste et resterai fidèle.

Voici ma sélection de produits de choc qui font des miracles sur les imperfections.

#1 Etat Pur – Acide Salicylique 70

J’ai acheté un peu plus de la moitié du flacon à une troqueuse pour me faire une idée de ce produit.

Pour quoi faire ? L’acide salicylique est présente dans un très grand nombre de produits visant à lutter contre les imperfections, et notamment contre les points noirs. Ici, il s’agit d’une sorte de sérum où cet actif est pur et présent à 70mg. Il permet de lutter contre le relief irrégulier de la peau et d’éliminer les impuretés.

Utilisation : j’ai lancé une grande opération purification de ma peau il y a maintenant plus d’un mois et demi. J’en avais assez des points noirs et de mon front qui est vraiment loin d’être lisse. Je l’ai donc utilisé par petites gouttes sur mon front et mon nez principalement (parfois sur le menton). Il n’a aucune odeur et la texture est amusante : comme de l’eau mais plus épais ce qui fais qu’il ne coule pas le long du visage lorsque l’on dépose les gouttes et que l’on peut l’étaler aisément au doigt sur la zone à traiter.

Efficacité : bonne, disons 6,5/10. Car les points noirs ne disparaissent pas comme par magie, au contraire : ce produit aide à les déloger, houst les squatteurs ! Ils sont donc plus visibles, ce qui permet, après s’être fait un sauna facial, de les virer manuellement comme chez l’esthéticienne. Rien à dire pour moi, je vois clairement la différence au niveau du toucher de ma peau et je sais que ce que j’ai viré est nettement mieux dehors que dedans ! Mais il reste encore des travaux…

Prix : 9,80€/15ml
Plus de renseignements : EtatPur

#2 Avène – Triacnéal

Encore un produit acheté après avoir lu des blogs qui le ventait comme un très bon anti-imperfections.

Pour quoi faire ? Pour apaiser, lisser, purifer la peau et profiter également des vertues anti-irritantes de ce produit qui limite la prolifération des bactéries et autres joyeusetés.

Utilisation : cette crème est photosensibilisante, il faut donc l’utiliser uniquement le soir avant d’aller au lit. J’ai même trop abusé une fois et me suis retrouvé avec une dépigmentation à côté du sourcil ! J’applique une noisette en général sur mon front. La crème ne sent ni bon ni mauvais et elle ne sort que par très petite dose fine. La texture semble assez pelucheuse si on insiste donc il vaut mieux étaler quelques secondes et tapoter pour faire pénétrer.

Efficacité : 7,5/10. Ce produit fait au départ plus de dégâts que de bien, puisqu’il entraîne la sortie d’imperfections. Il est donc facile de se décourager et de laisser tomber l’utilisation du produit, alors que sur le long terme les bénéfices en terme de purification sont bien là !

Prix : 12€/30ml
Plus de renseignements : Avène

#3 Avène – Cicalfate

Une crème toujours présentée comme la crème miracle et donc qu’il fallait que je teste ! J’ai opté pour le grand format 100ml.

Pour quoi faire ? Deux choses. D’une part pour aider à la cicatrisation grâce au Sucralfate, de l’autre pour profiter d’une action anti-bactérienne du tonnerre permise par  les sels de cuivre et de zinc. Là dessus évidemment, l’Eau Thermale d’Avène ajoute ses vertus adoucissantes et anti-irritantes.

Utilisation : La texture est épaisse et grasse, mais ô combien nourrissante pour la peau. Très peu de produit suffit pour étaler sur une large zone, il faut donc y aller par toutes petites touches et l’appliquer localement.

Efficacité : 9/10. Ne comptez pas faire disparaître vos cicatrices âgées de plusieurs années, mais sur les récentes et rouges, cette crème fait des merveilles. On voit visiblement au fil des jours les cicatrices (récentes !) devenir moins rouges ou le bouton se calmer illico presto dans son inflammation.

Prix : 13€/100ml
Plus de renseignements : Avène

#4 Payot – Pâte grise

La fameuse !

Pour quoi faire ? Pour accélérer grâce aux Extraits de Schiste la phase de maturation des boutons rouges qui font ou vont faire mal et ainsi s’en débarrasser plus rapidement. Le Talc lui se charge d’absorber les impuretés.

Utilisation : la crème est bien une pâte (grise !), épaisse, collante, et l‘odeur est (autant le dire) nauséabonde. Ne pas la renifler de près sous peine de se griller les poils du nez. Je la pose localement et la laisse agir toute la nuit (hyper sexy quand on est en couple !) Un minuscule quantité suffit, le tube dure une éternité.

Efficacité : 5/10 à 10/10. Une efficacité moyenne à excellente selon le type d’imperfection. Sur un début de bouton, une fois sur deux elle stoppe la poussée, l’autre fois elle l’accélère pour faciliter la disparition. Sur un bouton trituré (vilaine !) elle calme l’inflammation en faisant dégonfler la chose, ce qui est bien appréciable le matin au réveil ! Un produit assainissant dont je ne me passe plus.

Prix : 15€/15ml
Plus de renseignements : Payot

*****

Voilà pour ce quatuor de choc ! Je pense racheter l’actif EtatPur car il ne reste que quelques gouttes et je veux continuer le traitement qui est vraiment efficace. Là je ne vous ai parlé que de produits à appliquer localement pour des problèmes sévères, mais dans le genre anti-imperfections j’utilise aussi fréquemment :

Avez-vous déjà testé ces produits ? C’est quoi vos armes secrètes pour faire la peau aux imperfections ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Cattier VS Payot : duel de deux masques à l’argile

Il y a quelques temps, je me suis apperçue que ma salle de bain ne comptait plus dans ses rangs ce basique qu’est le masque à l’argile. L’argile est reconnue depuis toujours pour ses propriétés purifiantes, assainissantes et matifiantes, et l’application d’un masque est un rituel que j’apprécie toujours autant et que j’essaie d’honorer une fois par semaine, pour les bénéfices qu’il a toujours eu pour ma peau.

Masque purifiant Payot et masque à l'argile Cattier

J’ai donc premièrement acheté à Monoprix le masque Cattier, à l’argile verte, et plus récemment celui de Payot sur le site de vente privée. Ayant testé les deux, je vous fais aujourd’hui le bilan du duel.

1. Masque à l’argile verte, Cattier,
{4,90€/100ml}

Plusieurs masques sont proposés par la marque selon le type de peau, j’ai choisi celui pour peaux grassex d’avantage pour son effet plus purifiant que les autres, puisque je n’ai pas la peau grasse, mais encore moins sensible ou réactive. La composition 100% naturelle de ces masques sont un critère que certains apprécieront sans doute beaucoup, même si, pour ma part, ce n’est pas ma priorité.

Voici ce qu’on peut lire à propos de ce masque (pas sur le tube!) « Enrichi en huile de jojoba, hydratante et protectrice, en menthe poivrée, aux propriétés rafraîchissantes, antiseptiques et stimulantes, et en huile essentielle de romarin, il adoucit et nourrit l’épiderme, détoxine et clarifie la peau. Grâce à la richesse en micro-nutriments de l’argile, il apporte minéraux et oligo-éléments nécessaires à la santé et à l’éclat de la peau.« 

Le tube blanc et vert n’est pas forcément des plus attrayants mais franchement, mais franchement, peu m’importe.

Le masque se présente sous la forme d’une pâte verte fraîche, douce et onctueuse. Elle s’étale facilement sur la peau.

Par contre, j’ai vraiment, vraiment du mal avec l’odeur. Si c’est sensé sentir la menthe poivrée, moi, c’est plutôt l’odeur du tabac froid que mon cerveau reconnaît à chaque fois et ça me répugne réellement. Je sais que c’est personnel, mais c’est vraiment la 1ère fois que l’odeur d’un produit m’indispose à ce point. J’essaie donc malheureusement de finir ce masque au plus vite, en appliquant des couches assez épaisses…

Le masque vert et fondant fini, après environ 10 minutes de pose, à sécher, figer le visage et afficher une couleur grisâtre: il faut donc immédiatement passer au rinçage.
[EDIT : Du moins c’est ce que je faisais avant qu’on me fasse la remarque en commentaire qu’un masque ne se laisse pas sécher !! D’autant que pour le Cattier, c’est écrit au dos du tube… hum hum. A hydrater donc régulièrement avec un spray d’eau thermale, par exemple…]

Il n’oppose aucune résistance et se rince assez facilement, même s’il faut évidemment insister sur les contours du visage, ailes du nez…

Verdict : ma peau est douce, claire, visiblement plus saine mais pas d’énormes miracles au niveau des imperfections ou des pores.

Résumé :

Les plus :

  • texture agréable, douce, et facile à étaler sur le visage
  • un temps de pose que l’on n’est pas obligé de chronométrer : dès que le masque devient gris, on rince
  • rend la peau nette, douce, fraîche

Les moins :

  • pas d’effets spectaculaires sur les pores ou les imperfections
  • une odeur très forte que, personnellement, je ne supporte pas

2. Masque purifiant, soin astringent, Payot,
{ +/- 27€/75ml)

Le masque promet, entre autre, de redonner un teint pur et clair grâce à l’argile blanche purifiante et aux sels minéraux « ultra absorbants » et, une fois posé, d’agir comme un véritable buvard à impuretés. Enrichi en café vert détoxifiant et en extraits de schiste assainissant, ce masque vise également à neutraliser puis éliminer les imperfections.

Le tube est blanc épuré, chic et sobre, comme souvent chez Payot. Là où le packaging devient un problème, c’est au niveau du prélèvement du masque. Il faut vraiment appuyer comme une dingue de chez dingue (d’où la tête du tube sur la photo) pour faire sortir le masque par le minuscule trou du tube ; bonjour quand vous voulez vous faire tout le visage ! Car ok, Payot conseille de l’appliquer sur les zones grasses, mais ca ne veut pas dire qu’on doit passer 10 minutes à faire sortir le produit, si ?

Une fois que l’on s’est fait les muscles et que l’on a une bonne noisette de produit, l’application pose elle aussi quelques tracas : le masque est très sec, j’ai même cru qu’il fallait l’appliquer sur peau humide, mais non ! Il est sec et donc pas simple à étaler sur le visage, d’autant que, comme il sèche vite, il s’effrite également rapidement.

Ce petit marathon pas des plus agréables terminé, on laisse poser, selon Payot, 10 à 20 minutes, ce que je trouve très conséquent pour un masque dont on a en plus l’impression qu’il nous déssèche la peau; la preuve, cela dit, que son action « buvoir » se fait sentir. A propos de sentir, si l’odeur n’est pas forcément agréable, elle est cependant discrète et on l’oublie très vite (en tout cas bien plus vite que celle de Cattier qui m’indispose tout le long de la pose (c’est pas beau cette rime ?).

Rinçage : au contact de l’eau, le masque devient immédiatement doux, lisse, comme une crème fine. Ah, si il avait pu avoir cette texture au moment de la pose ! Il se rince donc facilement.

Verdict : après un tel calvaire pour l’application, je ne m’attendais plus à un miracle; il a pourtant eu lieu. Je suis bluffée par ce masque ! J’ai même passé de longues minutes devant le miroir pour tenter de retrouver mes pores ! En fait, c’est un peu la sensation que l’on a après s’être posé des patchs désincrustant pour points noirs… La prochaine fois, j’enchaînerai les deux pour un résultat encore plus impressionnant !

Résumé :

Les plus :

  • Des effets bien visibles dès la première utilisation : pores (très) resserrés, comme désincrustés peau nette, comme unifiée

Les moins :

  • Devoir appuyer très fort et longtemps pour qu’une quantité suffisante de produit sorte
  • Masque très sec et donc difficile à appliquer
  • Après rinçage, ma peau tiraille et est sèche par endroit. Un masque à fuir de la part des peaux sèches sans hésitation
Alors, qui remporte ce duel ? Dois-je privilégier la facilité d’utilisation ou les effets ? Et bien pour moi, ce seront les effets, donnant donc grand gagnant le masque Payot qui, malgré une facilité d’utilisation quasi inexistante, donne un résultat vraiment impressionnant sur ma peau.

Et vous ? Avez-vous déjà testé un de ces masques ? Avez-vous un autre masque préféré ?

L’été indien de la GlossyBox d’octobre (contenu + test)

Tout est en titre, que je n’en prenne pas une à me dire que je suis une horrible bonne femme gâcheuse de surprise !

Glossybox été indien octobre

J’étais très contente de recevoir ma GlossyBox spéciale été indien ce matin. Cette fois-ci l’emballage était un simple carton, non plus décoré aux couleurs de la marque mais c’est pas plus mal, ça donnera moins envie de le voler dans les boîtes aux lettres, vous ne croyez pas ? En revanche à l’intérieur, toujours ce si beau coffret rose tendre que l’on peut réutiliser comme on veut, notamment pour ranger son make-up ou ses vernis…

Pour ce qui est du contenu, il faut savoir que je suis assez impatiente et même si j’aime les surprises, je n’ai pas résisté aux premiers billets dévoilant ce que contenait la GB de ce mois-ci. J’avais donc déjà vu celle d’une amie Hellocotoneuse, mais mon contenu à moi s’est avéré différent, dans la mesure où les box sont (en tout cas supposées) être personnalisées. Je dis supposées puisque j’ai pu voir que certaines ont pu avoir un produit qui leur était inadapté, et cela a été mon cas pour un d’entre eux aussi mais cela ne m’empêchera pas de l’utiliser.

Allez, trève de blabla et passons au contenu de cette box :

Contenu GlossyBox octobre

Hyaluronic Face Glow, By Terry, 10ml
{Full size 48€/40ml }

By Terry Hyaluronic face glow

Base nude hydra-mat, comblement extra lissant effet peau nue.
« Ni primer ni fond de teint… Une mousse d’acide hyaluronique subtilement teintée, 100% combleur, exhausteur d’éclat pour une peau souple, rose et divinement veloutée. » 

Au départ je pensais être déçue de ne pas reçevoir le blush HD de Make Up For Ever, que beaucoup ont eu, mais finalement il n’y a pas photo : des blushes, j’en ai, tandis qu’un produit qui me fasse office de « Glowy BB Cream« , non. D’autant que je ne connais cette marque que de nom et je suis ravie de pouvoir tester un de ses produit !

TEST : Le produit se présente sous forme de mousse teintée à appliquer sur le visage. Je l’applique directement par dessus ma crème hydratante si je n’ai pas besoin de fond de teint. L’odeur est présente et très agréable, comme un parfum mêlant fleurs et plantes. A l’application, je trouve que le produit ne se travaille pas très aisément, car quelques secondes après la pose, les doigts « accrochent » sur le produit et ont du mal à l’étaler convenablement. J’y suis quand même arrivé, et une fois sec, le produit laisse une peau douce, unifiée et dont le relief des pores et imperfections est diminué. L’effet « glow » est bien là : la peau est éclaircie et lumineuse. La « crème » est réellement invisible à l’oeil, et croyez-moi je suis exigeante là dessus.

Mousse nettoyante assainissante, Payot, 15ml
{Full size 39€/30ml}

Mousse nettoyante Payot

« Les extraits végétaux permettent de nettoyer le visage en douceur. Le complexe régulateur régule et assainit l’épiderme. »

Sans doute aurais-je préféré le Sérum hydrofluide de la marque que d’autres ont eu, mais finalement je suis contente de ce produit puisqu’il m’arrive d’avoir encore quelques imperfections.

TEST : C’est un gel épais, transparent, que j’applique sur visage et humide et qui se transforme très vite en mousse. Je trouve le nettoyage agréable, doux, et je jurerai que le gel sent un parfum d’homme type Yves Saint Laurent, c’est assez marrant. Après rinçage à l’eau, ma peau est parfaitement propre, un peu sèche cela dit mais c’est sûrement dû à l’eau calcaire. Quant à l’effet assainissant, je ne saurais me prononcer dessus pour l’instant…

Voile givré démaquillant, Ella Bache, 35ml
{Full size 18€/200ml}

Voile givré démaquillant Ella Bache

« Une émulsion très fraîche, aux Baies d’Arctique détoxifiantes. Elle dissout en douceur impuretés, maquillage et excès de brillance.  » 

Aaaah, que j’aime les produits frais ! Hâte de tester ce démaquillant !

Soin hydratant, Académie Scientifique de Beauté, 15ml

{Full size 67,10/50ml}

Soin hydratant Académie scientifique de beauté

« Hydrate intensément et durablement les couches supérieures de l’épiderme. Renforce la cohésion de la barrière cutanée. Maintient l’hydratation: la peau est souple, éclatante de vitalité. »

Ce soin coûte plus cher qu’une crème Clarins ou Chanel, j’en attends donc beaucoup de lui et reviendrait très vite pour vous donner mes impressions !

Soin regénérant corps, Jean D’Estrées, Spa Cocooning, 50ml
{Full size 41€/400ml}

Soin regénérant corps So Nature

« Ce lait onctueux très hydratant stimule la regénération cellulaire et offre un confort absolu aux peaux sèches ».

Je n’ai pas la peau sèche, certes, mais en hiver, je sens que je vais bien l’apprécier ce lait hydratant !

TEST : c’est un lait fluide, dont l’odeur est clairement à tomber par terre ! Miel, gelée royale et propolis, c’est indescriptible et je ne sais pas pourquoi ça me fait penser à ma maman. Le lait rend la peau toute douce et son délicieux parfum reste présent, ce qui est un super bon point pour moi. Je veux le full-size !!!

Conclusion : Voilà pour cette GlossyBox d’Octobre dont je suis plutôt contente, tous les produits collent bien à un esprit été indien, et encore plus dans les différentes box que j’ai pu voir. Les produits ont été choisis pour leur fraîcheur, et l’on a misé pour un maquillage léger et naturel. Certes, il n’y a aucun full-size, mais je trouve quand même les quantités raisonnables. Mis à part l’hydratant pour peau sèche (mais comme c’est pour le corps, ce n’est pas grave qu’il ne me convienne pas parfaitement, l’important est qu’il hydrate et je pense que toutes les peaux en ont besoin), tous les produits sont adaptés à mon type de peau, mixte et parfois sujette aux imperfections.

Cette box vous plaît? Vous pouvez encore la commander sur le site de GlossyBox! Pas de mauvaises surprises donc, vous connaissez déjà tout le contenu (plus d’infos sur les autres produits sur le site)! 

Les produits de la Glossybox octobre été indien

Etes-vous abonnées ? Oui / Non ? Pourquoi ?

Avez-vous reçue votre box d’octobre ? Qu’en pensez-vous ?